Retour - Liste Pavillons

Textiles


Textiles à l'exposition de Osaka 1970

© m-louis ( http://www.flickr.com/photos/m-louis/ )
Architecte(s) : Ohbayashi-Gumi & Takenaka Komuten Co., Ltd.

L’un des premiers pavillons privés japonais à l’Expo’70, le pavillon des Textiles représentait un effort important de coordination.

Il était sponsorisé par « Expo Textiles Association », qui avait été créé spécialement pour l’occasion par trois organisations du textile ( Japan Cotton Spinners, Wool Spinners and Chemical Fiber Associations) et 30 associations liées au textile.

« Les textiles enrichissent la vie humaine » était le thème du pavillon.

Le pavillon était plus réservé à la femme qu’à l’homme.

L’ « espace projection », une nouvelle idée avec un films avec effets spéciaux, était le clou de l’exposition.

Dix projections de films et 8 projecteurs étaient utilisés. Six projecteurs du film projetaient par derrière. L’écran dans ce cas était le mur intérieur du dôme du pavillon.

Le dôme lui-même était décoré avec des sculptures de têtes, de membres et torses de femmes. A un endroit, des rayons de lumières tournoyants donnaient l’illusion de mouvement.

Le sujet du film était sur les femmes, aussi. Surtout sur une femme. Le titre était « Ako », le nom d’une fille populaire au Japon. Le film lui-même avait été filmé à travers le Japon durant le printemps et l’été 1969.

Aussi dans le hall d’exposition se trouvaient sept sections avec des affichages spéciaux qui concernait le monde moderne des textiles.

Les sponsors du pavillon des Textiles voulait améliorer l’image des textiles mais aussi celle de cette passionnante industrie elle-même.

A travers des présentations unique, le visiteur pouvait se rendre compte de la longue histoire des textiles, la richesses des matériaux, la diversité de leur utilisation, la relation personnelle des textiles dans la vie de chaque homme et femme. Et les couleurs, motifs, mode et texture des textiles contribuaient aussi à rendre cette matière irrésistible.