Retour - Liste Pavillons

Suntory


Suntory à l'exposition de Osaka 1970

© Expo'70
Architecte(s) : Yasui Architect Office

« Suntory Limited » est au Japon le leader des spiritueux.

L’ ingrédient principal pour faire un bon whisky c’est de la bonne eau. Au Japon, n’importe où on peut trouver de l’eau, et trouver du bambou.

Ainsi c’était naturel que le pavillon Suntory ressemblait à une tige de bambou coupées en biais… et le thème de l’exposition était « L’eau de la vie ».

La relation entre l’homme et l’eau était présenté sous différents aspects à travers le pavillon, mais la présentation la plus dramatique était un film projeté dans un cinéma de 4 étages sur un écran à 6 sections.

Le film montrait l’eau comme une part intégrale de la nature, comme un ami (et un adversaire) de l’homme. Et il montrait les festivals à travers le monde que l'homme se sert pour remercier pour la récolte rendue possible par l'eau.

Les festivals japonais étaient bien représentés dans le film, incluant le « Awa-odori » une dance de Shikoku, le festival de la neige de Hokkaido et le festival des tambours du diable de Sado Island.

Les spectateurs étaient littéralement entouré par le film avec des projection au dessus, sous et devant eux en même temps.

En plus du film, il y avait un affichage tridimensionnel sur le devant du pavillon. « Mikiguchi » était son nom, et il inspirait de l’ornement en bambou qui a été utilisé à maintes reprises dans le Japon ancien lors de certaines occasions.

Au sous-sol se trouvait une attraction spéciale dans un petit ruisseau qui serpentait. Le ruisseau était plus impressionnant grâce à des effets de lumière. Dans les temps anciens, les poètes jouaient un jeu d’eau, en écrivant la première moitié d’un poème et en le laissant flotté sur le ruisseau pour d’un ami le complète à son tour. Cette vieille coutume inspira le ruisseau de Suntory.