Retour - Liste Pavillons

Sumitomo


Sumitomo à l'exposition de Osaka 1970

© Expo'70
Architecte(s) : Sachio Otani

Dans le coin ouest du site de l’exposition, comme flottant dans les airs, le pavillon Sumitomo ressemblait à un monde imaginaire

Qui a t'il de plus universelle que les contes de fées ?

« Les contes de fées » était le thème que les compagnies du groupe Sumitomo choisir pour leur pavillon moderne à l’Expo’70.

Si vous étiez avec des enfants c’ était le pavillon de l’exposition à ne pas manquer.

Mais le pavillon offrait aussi beaucoup de choses pour les adultes. Ici il y avait une sélection des contes et légendes du monde entier (incluant le Japon, bien sûr) et un chance d’apprendre beaucoup a propos des différences (ou similitudes) des cultures a travers ces contes.

Le pavillon lui-même était constitué de neuf « soucoupes volantes » dont six abritaient une exposition. A travers les soucoupes transparentes vous pouviez avoir une vue plongeante sur l’expo.

Sur le sol il y avait un théâtre de 250 places. Ici jeunes et vieux se mélangeaient pour faire vivre une vieille légende japonaise.

Un film projeté sur un écran au fond permettait de faire vivre le spectacle des Marionnette Takeda, qui est une institution depuis le 16ième siècle.

Dans les soucoupes, un peu près 15 différents contes et légendes étaient contés par différents moyens, en utilisant tous le domaines des nouvelles techniques électroniques.

Il y avait aussi une opportunité de « Parler » avec les personnages célèbres des contes de Hans Christian Andersen et Wilhem Karl Grim.

A travers cette structure flottante et s’élevant dans les airs de ce pavillon, le groupe Sumutomo cherchait a transporter les visiteurs dans un monde d’espoir , d’amour et de beauté.

Les contes de fées ne sont ils pas tout ça à la fois ?