Retour - Liste Pavillons

Furukawa


Furukawa à l'exposition de Osaka 1970

© Expo'70
Architecte(s) : The Shimizu Construction Co., Ltd.

Les 29 compagnies membres du groupe Furukawa s’étaient inspirées de l’architecture d’y il y 1200 ans pour leur pavillon « Rêve, ancien et moderne ».

Le grand pavillon de 86 mètres de haut était une reproduction d’une pagode de 7 étages qui se trouvait dans l’enceinte du temple de Todaiji de Nara. Ici était en fait a rêve de l’ancien Japon pour la pagode originale qui fut construite en 730 après JC.
Le pavillon était construit comme une reproduction fidèle. Les techniques non utilisées depuis des siècles furent employés pour la construction du pavillon. Mais il y avait une grande différence. Le premier pris plus de 10 pour être construit alors que le deuxième fut construit en seulement un an.

Le dernier étage était une plateforme d’observation qui était accessible grâce à deux ascenseurs. A 23,6 mètres au dessus de la plateforme se trouvait un anneau de Sorin, un symbole Bouddhiste.

L’électronique permettait de créer une expérience unique.

Le pavillon était divisé un trois zones : L’espace Thème, le Théâtre expérimental Electronique et la galerie de la musique électronique. L’exposition globale s’intitulait « Computopia ».

Dans la première zone les visiteurs apprenaient de nombreuses choses sur les technologies électroniques modernes et sur leur place dans la vie moderne.

Dans le théâtre il y avait les applications de l’électronique dans le monde de demain.
L’identification individuelle par la voix, particulièrement utiles dans notre société. Une grue pouvait être commandée grâce à des commandes vocales. Les femmes pouvait admirer les dernières modes conçues par les ordinateurs.
Dans la galerie de la musique vous pouviez trouvé un « compositeur électronique » avec son orgue électronique. Donniez lui une courte combinaison de son improvisé et il composait de la « véritable » musique en direct et jouait pour vous pendant que ces amis « synchronisés » dansaient pour vous.