Retour - Liste Pavillons

Allemagne


Allemagne à l'exposition de Osaka 1970

© Expo'70

L’expérience pour le visiteur des « Jardins de musique », la contribution de la République Fédérale d’Allemagne à l’Expo’70, était une coopération Allemande de partenaires de toute la planète pour construire un futur pacifique. C’était un pays qui était gais et frais c’était une vague de jeunesse sur la vieille mer. Vous rencontriez la vitalité de l’Allemagne du présent et les riches traditions de son passé.

Le dôme fluorescent de l’auditorium de musique s’élevait au milieu d’un charmant jardin de fleurs allemandes de toutes les saisons. Son panorama de choses croissantes incluait des espèces de vie faite par l’homme : créations dynamiques par des sculpteurs Allemands contemporains qui travaillait une grande variété de matériaux. Vous pouviez monter sur le toit du pavillon et avoir une vue générale, à travers un périscope fonctionnant à l’envers, les royaumes sous-terrain de l’exposition.

Adapté à son nom , le pavillon Germanique fournissait un musique d’accompagnement. Discrètement, les haut-parleurs étaient placés stratégiquement dans le dôme de l’auditorium, dans le planché du théâtre, et n’importe où le visiteur pouvait se balader. Le résultat était que le kaléidoscope visuel était marrié à la musique – la musique de compositeurs contemporains allemands : Blancher, Eimert, Stockhausen, Zimmermann, Zacher. Beaucoup de leur travaux ont été crées spécialement pour ce pavillon. La musique accompagnait le visiteur à travers toutes les zones du pavillon, parce que c’était l’élément qui liait toutes les zones entre elles.

La mobilité était le motif de l’exposition au sou-sol du pavillon, grâce à une interaction du mouvement et de la lumière, au matériel comme les miroirs et les films projetés qui défiait la dimension et semblait partitionner les murs. Ici vous pouviez explorer le territoire Allemand de la Mer du Nord au Alpes, rencontrer la vieille et le nouvelle architecture, partager les réalisations en recherche et technologie, projet dans le monde de la musique et de la littérature, témoin de l’effort d’inspiration envers demain et, avant tout, rencontrer des personnes et leur pays.