Retour - Liste Pavillons

Vatican


Vatican à l'exposition de Osaka 1970

© Expo'70

Participation de la Cité du Vatican à l'Exposition internationale du Japon prenait la forme de co-parrainer et soutenait activement le pavillon chrétien, construit par l'effort conjoint des catholiques et des chrétiens protestants du Japon.
Chrétiens japonais se sentaient interpellés par l'Exposition universelle pour donner un témoignage commun au message salvifique du Christ, et pour ce faire, ils avaient mis en commun leurs ressources pour construire le pavillon chrétien. Son thème principal était «les yeux et les mains", c'est à dire la découverte de l'homme avec les yeux de la foi et de l'amour, et le service pour l'humanité, suite à l'enseignement et l'exemple du Christ.

Le Vatican a contribué à illustrer ce thème par l'envoi d'un fac-similé d'un manuscrit biblique précieux du quatrième siècle, le manuscrit grec du Vatican 1209, conservé dans la bibliothèque du Vatican. Elle montre les sources sacrées de la foi chrétienne, qui unit les chrétiens de tous les lieux et tout temps.

Le thème du pavillon étaient en outre illustré par trois tapisseries à motifs bibliques, qui ont été prêtés par le Vatican. Vers 1515, Raphaël conçu les dessins pour les tapisseries, qui ont été tissées à Bruxelles.

La scène représentée sur les tapisseries sont les suivants:
1. La pêche miraculeuse, racontée dans Luc 5, 1-10;
2. L'appararition du Christ ressuscité au lac de Tibériade, avec le Christ examinant l'amour de Pierre, en lui donnant les clefs, et confiant avec ses agneaux, conformément à Jean 21, 11-17;
3. La prédication de Paul à Athènes, en annonçant aux Athéniens le Dieu «inconnu» et la résurrection du Christ, selon les lois 17, 17-34.

Cette participation de la Cité du Vatican dans le pavillon du chrétien était une contribution importante au mouvement œcuménique. Il symbolisait aussi les liens spirituels unissant le christianisme au Japon avec le monde chrétien occidental et ses anciennes traditions.