Retour - Liste Pavillons

Pérou


Pérou à l'exposition de Osaka 1970

© Expo'70

Le Pérou est le troisième plus grand pays en Amérique du Sud, après le Brésil et l'Argentine.

Le pays est divisé en trois régions. L'étroite bande côtière est un désert à cause des alizés. La région montagneuse, le plateau entre les chaînes orientales et occidentales de la Cordillère des Andes, est communément appelé le "toit de l'Amérique du Sud". La jungle à l'est est dans le cours supérieur de l'Amazone et est accessible uniquement par les rivières et l'avion.

Depuis 1960, le Pérou avait en moyenne 6,9% de croissance économique annuelle, la plus élevée de toutes les nations d'Amérique du Sud. Sa fabrication, les industries minières et la pêche étaient en pleine expansion.

Environ 46% de ses habitants sont des Indiens, 43% métis, et 11% blanc.

Les régions désertiques du Nord sont touchées périodiquement par des pluies torrentielles. Et toute la côte est sujette aux tremblements de terre.

Le climat varie beaucoup avec l'altitude. Dans les basses terres subtropicales, le climat, au-dessus de 3000 pieds, est tempéré, et au-dessus de 10000 pieds, il est assez froid.

L'empire inca contrôllait le Pérou et tous les territoires de l'Equateur à la Bolivie, une partie du Chili, la Colombie et l'Argentine pendant des siècles avant l'arrivée des conquistadores espagnols. Une colonie de l'Espagne pendant 300 ans, le Pérou a finalement pris son Indépendance en 1824.

Pérou, le troisième producteur mondial d'argent, est aussi un grand producteur de cuivre, de zinc, de plomb et de fer. En sortie de la pêche, le Pérou n'a pas d'égal. La quantité annuelle de poissons péchés dans les années 1970 dans le Pacifique, l'Amazonie et le lac Titicaca était de 11 millions de tonnes au total. Parmi les variétés de poissons qui abondent dans l'eau sont l'anchois (pour la fabrication de farine de poisson), la bonite, le thon et le mulet.