Retour - Liste Pavillons

Laos


Laos à l'exposition de Osaka 1970

© Expo'70

Le Laos, un pays d’agriculture et d’entreprises artisanales, a longtemps été un peu isolés du fait de sa situation géographique. Du fait de ces efforts courageux, toutefois, il a rattrapé son retard avec l'industrialisation moderne, pour le bénéfice de son peuple.

Comme il était encore trop tôt pour montrer les progrès marqués dans ce domaine, le Laos avait choisi comme thème pour Expo'70: «La famille et la vie religieuse, culture et développement économique".

La commission nationale pour l'Exposition Internationale voulait que le Pavillon du Laos symbolise la culture et la vie spirituelle associée à la dextérité des artisans laotiens talentueux. Pour cette raison, la Commission avait choisi comme modèle pour le pavillon de la Bibliothèque Vat Si Saket, dont la forme élégante était un parfait exemple de l'architecture laotienne du 19ième siècle.

Le pavillon était une reproduction exacte de la bibliothèque construite en 1818 dans l'enceinte de l'ancien palais royal sur les ordres du roi Anouvong alors au pouvoir.

Ses 15 mètres de base permettait à un vaste espace de 100 mètres carrés par étage. On entrait dans le hall d'exposition par des portes doubles, sur lesquelles étaient sculptées des scènes de Ramayana sur les deux côtés.

Un balcon se prolongeait de deux mètres autour de la salle. Sa véranda était soutenu par une colonne liée à une balustrade. Le toit à quatre pans était surmonté d'un à quatre pignons, toit quadruplé, le pignon de dernière se terminait par un plancher stupa à 5 étages qui s'étendait sur 21 mètres. Les murs, les crêtes du toit et les pignons étaient gravées sur les ornements en stuc dorés créés par l’Académie des Beaux Arts de Vientiane.