Retour - Liste Pavillons

Côte d'Ivoire


Côte d'Ivoire à l'exposition de Osaka 1970

© Expo'70
Architecte(s) : Rinaldo Olivieri

Côte-d'Ivoire, une ancienne colonie française sur le golfe de Guinée, a obtenu son indépendance le 7 août, 1960. Au cours des 10 dernières années, une croissance spectaculaire a eu lieu, une croissance basée sur la stabilité politique du pays et sur son système d'encourager activement les investissements extérieurs.

Grâce à ces politiques, Côte-d'Ivoire est devenue l'ancienne colonie française la plus prospère en Afrique.

Cette évolution nationale brillante était dépeint dans la première section du pavillon, Côte d'Ivoire, la maison moderne, un regroupement de trois bâtiments cylindriques (d'une hauteur de 8 à 30 mètres) dans des formes représentaient des défenses d'éléphant. Cette section présentait les divers aspects de ce pays de 5 millions de personnes vivant sur 322.000 km carrés. Et il montrait les principales ressources du pays: le café, le cacao et des bois tropicaux. En effet, Côte-d'Ivoire était première en Afrique et au troisième rang mondial dans la production de café, ce qui représente 50% de l'ensemble de ses produits exportés.

La deuxième section de ce panorama, la « maison traditionnelle », des images l'histoire de la Côte d'Ivoire et un héritage unique de cette nation du monde de l'Antiquité, à travers des objets d'art, des courts métrages, des photographies et un grand affichage du folklore et l'art transmis par les ancêtres de la nation.

Encore une autre section de cette exposition intéressante, et peut-être la plus importante du point de vue des temps modernes de la Côte-d'Ivoire, était dédiée au mouvement pour l'indépendance nationale. Le mouvement a été dirigée par Houphouët Boigny, qui devint plus tard l'illustre président de cette république industrielle.

Le pavillon et la décoration ont été conçues par l'architecte Rinaldo Olivieri de Vérone, en Italie et construit par Shimizu Construction Co, Ltd.