Retour - Liste Pavillons

Grèce


Grèce à l'exposition de Osaka 1970

© Expo'70

Neuf bâtiments compacts, de formes classiques, présentait à l’Expo'70 5000 ans de civilisation hellénique.

Le pavillon grec. Sur la base de ce cheminement historique, le pavillon lui-même était une progression, à divers niveaux pour le projet de l’histoire mouvementé grecque, à travers les âges : la période géométrique, la civilisation cycladique, crétois minoen civilisations, la mer comme une puissance créatrice, la Grèce classique, Alexander le Grand et sa contribution à la civilisation mondiale, la période byzantine, la Grèce médiévale, puis la Grèce contemporaine avec son attrait fantastique pour le touriste.

Bien que les bâtiments soient de petite échelle, conformément à la tradition hellénique, ils produisaient un vaste unique espace d'exposition.

À l'intérieur, les pièces consistaient en des copies de pièces d'art originales, fresques, vases, céramiques, sculptures, bas-reliefs, bijoux, pièces de monnaie, des icônes, et de belles photos, ainsi que des maquettes de bateaux afin de refléter la grande tradition de la mer et des exemples d’artisanat contemporain et moderne, et de produits industriels.

Dans un théâtre en plein air, sur le modèle d'un prototype antique, de la danse folklorique et des pièces classiques étaient présentés.

La philosophie du pavillon était fondée sur une abstraction de la forme classique. Une section carrée de 1,5 mètres de construction simplifiée permettait de conserver la tradition hellénique. Le plancher était partout en marbre blanc Pendelic.

Tout, dans l'aménagement paysager ou de terre comprimée ou de rochers, se fondait sur la tradition grecque. Une tradition de 5000 ans. Un restaurant sous le théâtre antique servait d’authentique délices grecs, y compris des plats de mouton. Dans l'ensemble, le pavillon grec devait être regardé comme l'un des faits saillants de Expo'70.