Retour - Liste Pavillons

Alaska


Alaska à l'exposition de Osaka 1970

© Expo'70

Alsaka a été acheté par les USA à la Russie en 1867 et admis dans l'Union des États-Unis comme le 49ième état en 1959. Il occupe la partie nord-ouest de l'Amérique du Nord, et est le plus grand état des Etats-Unis. En raison de l'abondance des ressources naturelles dans la pêche, les forêts, l'exploitation minière, pétrolière et gazière, cet état possède les potentialités de devenir l'un des plus riches de l'Union.

Une grande partie de la superficie de l'Alaska n'est que toundra et montagnes avec des glaciers et des montagnes enneigées, parmi lesquels se trouve le mont McKinley, le plus haut sommet d'Amérique du Nord. Les côtes sud et sud-orientale sont lavés par le courant chaud du Japon, qui apporte à la région un climat doux et tempéré.

Alaska a d'abord été explorée en 1741 par Vitus Bering, un Danois au service de la Russie. Il a été suivi quelques années plus tard par des explorateurs renommés comme James Cook, George Vancouver et Alexander Mckenzie.

Il était peu peuplée jusqu'en 1880 quand l'or a été découvert près de Juneau. Des découvertes ultérieures de l'or en territoire canadien du Yukon, Nome et Fairbanks, renforca l'afflux de colons.

Aujourd'hui, l'Alaska a une population de 280000. De ce nombre 55000 sont les Esquimaux et les Indiens d'Amérique. Les Esquimaux vivent dans les zones côtières du nord-ouest tout en conservant certaines de leurs anciennes coutumes. Mais, comme ailleurs dans le monde, leur vie s'est occidentalisée.

Alsaka espère changer son image de région "glacée et de enneigée" à celle d'un etat moderne. Elle a l'intention de le faire à travers ses pièces uniques à Expo'70, qu'elle partage une partie du pavillon Américan Park. Cela inclut le plus haut totem indien du le monde, appartenant au village de Kake en Alaska.