Retour - Liste Pavillons

Canadien Pacific - Cominco


Canadien Pacific - Cominco à l'exposition de Montréal 1967

© expo67
Architecte(s) : Dobush, Stewart, Bourke, Longpré, Marchand & Goudreau

Le pavillon du Canadien Pacifique-Cominco comporte une place avec jardins et fontaines, un cinéma de 600 fauteuils et un bâtiment aux fins d'exposition.

Dans la salle de cinéma qu'il contient, on projette un film réalisé en 18 mois, à l'aide de quelque 19 milles de pellicules et de la participation d'environ 500 jeunes canadiens. Ce court-métrage de 20 minutes est présenté selon un procédé de projection simultanée sur plusieurs écrans. Il retrace - dans un contexte canadien -le cheminement de l'enfant vers la maturité et s'intitule "Nous sommes jeunes". Ses auteurs sont Francis Thomson et Alexander Hammid. Le procédé employé est d'une souplesse quasi-illimitée.

Après la projection du film, le visiteur traverse les jardins pour se rendre à l'aire d'exposition dont le thème est "Cinq + un". Cinq pour les cinq sens. Une salle est consacrée au toucher: on constate avec surprise que certains objets qui semblent brûlants peuvent être glacés, que d'autres tournent sur eux-mêmes alors qu'ils semblent immobiles ou qu'ils peuvent paraître rugueux alors qu'ils sont aussi doux que de la soie. Par l'odorat, le visiteur identifie des odeurs aussi différentes que celle du miel ou celle d'une voiture neuve. Au coin du goût, une machine distribue des pastilles à saveur d'érable, de chocolat ou de menthe. Au secteur de la vue, les formes les plus familières sont exprimées de façon inusitée. Dans des cabines calfeutrées, on entend le bruit de la mer déchaînée, l'enthousiasme d'une foule à la corrida, le vol d'une abeille, illustrations du sens de l’ouïe.

La visite se termine par "+ 1" où l'on montre quelques-unes des façons dont les cinq sens entrent en contact avec les divers produits et services des commanditaires, qui sont un grand réseau de transport et de communications ainsi que des entreprises minières.

© Expo67 - Rapport Général