Retour - Liste Pavillons

Sermons de la Science


Sermons de la Science à l'exposition de Montréal 1967

© expo67
Architecte(s) : George F. Eber

Dans le but de prouver l'existence d'un créateur et d'un ordonnateur de la nature, un groupe d'éminents hommes d'affaires canadiens a construit et aménagé un imposant pavillon blanc qui comprend une salle principale pouvant recevoir 300 personnes et une salle de conférence pouvant en accueillir 65.

Les Sermons de la Science illustrent le rôle de l'homme et de la science a travers la création divine. Ils établissent un parallèle entre les merveilles de la nature et les découvertes scientifiques au moyen de démonstrations et de projections de films scientifiques. Les spectateurs peuvent voir, entre autres, "Le cri qui fait éclater le verre", "Les rayons lumineux parlants", "Les ombres glacées". L'un des nombreux films, "La rivière rouge et la vie", marque une étape dans l'histoire de la médecine; il a été l'occasion des premières prises de vues a l'intérieur du cœur humain.

La partie la plus spectaculaire de la démonstration est cependant, le passage d'un million de volts dans le corps d'un savant; le docteur Speake, alors qu'il est debout sur un transformateur et qu'un courant enflamme une torche de bois qu'il tient a la main.

Ininterrompu, le spectacle est conçu de telle sorte qu'on ne présente jamais une démonstration deux fois dans une même journée. Chaque démonstration dure une demi-heure, et, grâce à des écouteurs spéciaux, les commentaires peuvent être suivis en sept langues.

Les présentations - d'inspiration chrétienne - sont empreintes de discrétion et ne peuvent offenser personne dans ses convictions puisque, disent leurs concepteurs, "les messages qui sont livrés dépassent la chrétienté".

© Expo67 - Rapport Général