Retour - Liste Pavillons

République Fédérale d'Allemagne


République Fédérale d'Allemagne à l'exposition de Montréal 1967

© expo67
Architecte(s) : Rolf Gutbrod, Frei Otto

Le pavillon de la République fédérale d'Allemagne marque une innovation dans les concepts architecturaux du 20ème siècle. Son toit en forme de tente se compose d'un filet d'acier recouvrant une pellicule de matière plastique translucide. Il est suspendu à huit mâts géants dont le plus haut s'élève a 120 pieds dans les airs. Les écrans de verre qui entourent la charpente éliminent vents et courants d'air. Le toit fut expédié d'Allemagne roulé comme un tapis, puis érigé sur les bords du lac des Régates, en moins de six semaines.

Sous l'immense tente de plastique, une lumière diffuse baigne les secteurs d'exposition. Ceux-ci sont disposés en terrasses et reliés entre eux par des escaliers et des passerelles. Le visiteur peut se promener à sa guise dans ce paysage sous toit ou nulle cloison ne limite le champ visuel.

Le pavillon présente son thème "la République fédérale, le pays et ses habitants", à travers quatre aspects majeurs: l'art, la science, l'économie et le milieu social. Au gré d'une visite, on peut y voir, entre autres, la table sur laquelle le physicien Otto Hahn découvrit, en 1938, les propriétés fissiles de l'uranium, le bathyscaphe construit en Allemagne dont se servit Auguste Picard pour explorer les océans, certains appareils photographiques utilisés par les astronautes américains, la première carte sur laquelle apparut le mot "Amérique", la vieille presse de Gutenberg. Dans le domaine des arts, la musique occupe une place prépondérante .

Des films et des spectacles sont présentés dans un auditorium construit, comme le pavillon lui-même, selon des méthodes inusitées. Il y a également, dans le pavillon, trois restaurants: un café, une brasserie berlinoise et un restaurant de première catégorie.

© Expo'67 - Rapport Général