Retour - Liste Pavillons

Tchécoslovaquie


Tchécoslovaquie à l'exposition de Montréal 1967

Architecte(s) : Miroslav Repa, Vladimir Pycha

L'architecture du pavillon de la Tchécoslovaquie est d'une remarquable simplicité de lignes. Une paroi de verre teinté constitue une bonne partie des murs du rez-de-chaussée, et des panneaux de céramique vitrifiée servent de murs a l'étage.

A l'intérieur, dans la salle des Siècles, on peut admirer des trésors de l'antiquité, entre autres la Vénus Vestonice sculptée il y a vingt mille ans, des bijoux d'or et d'argent du grand empire morave, des fresques romanes, la couronne de saint Wenceslas, roi de Bohême, des pièces de la période gothique, des manuscrits, des tableaux, des oeuvres de la renaissance, etc. Au secteur Tradition, les cristaux et oeuvres des grands maîtres-verriers et des grands céramistes sont offerts a l'admiration des visiteurs.

Le jardin enchanté et les marionnettes du célèbre décorateur Jiri Trnka font la joie de tous, petits et grands. Non loin, une crèche unique en son genre, groupe deux mille personnages et objets, dont trois cents s'animent. Ce chef d'oeuvre évoque a la fois la Bible et la vie quotidienne.

La présence de la technologie se fait particulièrement sentir grâce a la Polyvision et au Diapolyécran, ou l'on utilise les techniques audio-visuelles et cinématographiques les plus audacieuses.

Le secteur Inspiration expose les oeuvres des grands couturiers tchécoslovaques et des bijoux précieux, tandis que le secteur Conflits aborde d'angoissants problèmes actuels: la surpopulation et la pollution de l'air et de l'eau. Le secteur Invitation fait voir au visiteur les beaux paysages et les mille aspects séduisants de la Tchécoslovaquie.

Une salle de cinéma - le Kinéautomate - présente un spectacle unique en son genre. Le film se déroule comme a l'accoutumée quand l'acteur principal demande aux spectateurs de décider eux-mêmes de la fin de l'histoire.

Le pavillon de la Tchécoslovaquie comprend quatre grands restaurants où le gourmet peut se délecter des spécialités du pays.

© Expo67 - Rapport Général