Retour - Liste Pavillons

Provinces de l'Atlantique


Provinces de l'Atlantique à l'exposition de Montréal 1967

© expo67
Architecte(s) : Duffus, Romains, Single & Kundzins, Ojars Biskaps

Le pavillon des provinces de l'Atlantique - Nouvelle-Ecosse, Nouveau-Brunswick, Ile-du-Prince-Edouard et Terre-Neuve - présente la forme d'un T dont la barre horizontale est constituée par un grand toit en porte-à-faux. La charpente du pavillon est faite de légères colonnes d'acier et de poutrelles également en acier. Le plafond est composé de lamelles de bois.

Dans la première section, celle de la marine, on construit un deux-mats de quarante pieds - l'Atlantic a - qui symbolise l'homme aux prises avec la mer. Quatre pièces de bois de dix pieds, provenant de chacune des provinces de l'Atlantique, en composent la quille.

Les sections réservées à la culture, à l'histoire et aux traditions rappellent que les provinces de l'Atlantique furent les premières terres du continent nord-américain à voir arriver les Vikings, les Portugais, les Français et les Anglais, Les divers éléments des présentations mettent en relief, entre autres, les origines ethniques des habitants, la vie communautaire des Acadiens, des Anglo-Saxons, des descendants d'Allemands et les particularités qui les distinguent.

Une autre section souligne l'essor industriel de ces provinces et, par exemple, les importants projets actuellement mis en oeuvre. Il s'agit principalement d'industries-clés qui exigent l'utilisation des techniques les plus modernes: montage d'automobiles, production d'eau lourde (industrie nucléaire) et fabrication de panneaux d'isorel.

Au sujet des ressources naturelles, des éléments d'exposition sont consacrés aux richesses des forêts, du sol et du sous-sol, de la mer et des cours d'eau. Le visiteur est particulièrement émerveillé par l'exposé qui porte sur la possibilité d'utiliser l'énergie marémotrice et par la maquette du projet hydro-électrique des chutes Churchill.

Dans la section traitant des sports, on fait état des magnifiques paysages qu'offrent les quatre provinces et de tout ce qui fait de celles-ci des lieux de prédilection pour les amateurs de plein air: climat tempéré, nombreuses belles plages, possibilité dépêcher en haute mer et en rivière, de chasser, de faire de la voile, du golf, etc.

Pour évoquer davantage le paysage maritime et l'empreinte que laisse sur les provinces de l'Atlantique la proximité de l'océan, l'esplanade et les abords du pavillon sont décorés de divers éléments qui ne parlent que de ports de mer et de grand large, tels des bouées, un phare et une sculpture en forme de barque Scandinave faite d'ossements de baleine.

Evocation maritime toujours et grand succès, le restaurant du pavillon avec ses mets exquis dont le poisson, les huîtres et les palourdes, les homards, les crabes et les crevettes, entre autres, faisaient les frais. Les visiteurs y ont goûté les spécialités gastronomiques et l'inoubliable hospitalité des quatre provinces de l'Atlantique.

© Expo67 - Rapport Général