Retour - Liste Pavillons

Polymer


Polymer à l'exposition de Montréal 1967

© expo67
Architecte(s) : R. J. Thom

Un mobile de 18 pieds de haut surmonte un pavillon a ciel ouvert. Il est constitué de disques métalliques qui s'agitent et miroitent au gré des? vents. On l'appelle la Curiosité, clé du progrès de l'homme, et la société Polymer (société d'Etat du Canada) en a fait le thème de son pavillon.

Celui-ci est construit en béton a écoulement libre, recouvert de caoutchouc synthétique et présente l'aspect d'une roue au moyeu surélevé. Les principales présentations sont contenues dans des sphères de plastique translucide installées entre les rayons de la roue. Le pavillon a deux niveaux et la leçon de science se déroule le long d'une rampe, dans des niches oïl l'on voit aussi bien l'envers réel que l'endroit apparent des choses, ou l'on apprend ce qu'est la polymérisation et d'abord que l'expression "monomère" indique une unité chimique tandis qu'un polymer est une longue chaîne résultant de l'union de plusieurs monomères. Polymériser est donc faire une grosse molécule avec plusieurs petites et le pavillon présente le modèle d'une molécule de styrenebutadiène de huit pieds de haut.

L'instruction se donne en remontant des résultats à la source, de façon fort adroite et divertissante. Polymer manipule les molécules et fournit le caoutchouc synthétique nécessaire a la fabrication de mille objets d'utilité courante: balles de golf, pneus d'avion, revêtements de fils et de câbles, semelles de souliers, etc., etc.

Polymer fournit du caoutchouc synthétique, du latex et des plastiques a plus de 90 pays et, par ses présentations, fait voir au visiteur comment l'homme - grâce \ la curiosité, qui est une manière de voir les choses - en est venu a interroger la matière, a fabriquer des produits synthétiques et a en améliorer l'usage

© Expo67 - Rapport Général