Retour - Liste Pavillons

Autriche


Autriche à l'exposition de Montréal 1967

Architecte(s) : Dr Karl Schwanzer

A proximité du lac des Cygnes, le pavillon de l'Autriche rappelle, par ses motifs géométriques, la structure du cristal. Il est construit "a partir d'éléments préfabriqués. Les charpentes sont en aluminium et les panneaux en bois. Du toit, s'élance une flèche de 120 pieds (37 m), illuminée aux couleurs nationales et visible de plusieurs milles a la ronde.

L'Autriche, dans sa version du thème de l'Expo, Terre des Hommes, présente l'art et la littérature, la science et la recherche, l'industrie et l'artisanat. On souligne également le rôle que ce pays, synonyme de joie de vivre mais aussi de précision et de rigueur scientifique, joue au coeur de l'Europe.

A l'étage, l'Austrovision, impressionnant spectacle audiovisuel, offre aux visiteurs une image a la fois poétique, réaliste et humoristique de l'Autriche. Principale source d'information sur l'Autriche, le spectacle de l'Austrovision se fonde sur le livre d'Otto Schulmeister, de Christoph Allmayer-Beck et d'Erich Lessing, Imago Austriae. La direction artistique du spectacle a été confiée a Otto Schenk, acteur et metteur en scène bien connu.

Le restaurant Wienerwald, installé au rez-de-chaussée du pavillon, peut recevoir plus de 100 convives. Mets, vins et bières du pays sont servis aux accents de la musique de Anton Karas, auteur de la fameuse chanson-thème du film "le troisième homme".

© Expo67 - Rapport Général