Retour - Liste Pavillons

Iran


Iran à l'exposition de Montréal 1967

© expo67
Architecte(s) : A. A. Farmanfarmaelan, P. Moayed-Ahd

Le pavillon de l'Iran est une adaptation moderne de l'architecture persane traditionnelle. Une colonnade recouverte de céramique bleue peinte de motifs de fleurs et d'oiseaux, entoure cette construction de forme rectangulaire. L'architecte a en outre utilisé l'acier, le béton, le stuc et, à. l'intérieur, la céramique, le bois et les miroirs.

Le thème "les mille et un visages de l'Iran" évoque le passé, illustre le présent et projette sur l'avenir une lumière nouvelle.

Au rez-de-chaussée chante une fontaine. Des projections en couleur font connaître les beautés du pays, son histoire et ses réalisations. On présente des trésors sans prix: bronzes incrustés d'argent, vases en or, précieux coffrets, faïences peintes, porcelaine. Le sol est jonché de somptueux tapis.

A l'étage, l'Iran fait connaître les efforts déployés en vue d'améliorer l'agriculture, l'enseignement, les services de santé, la condition de la femme, etc. L'industrie pétrolière occupe une place de choix, de même que l'artisanat. Ici encore, on admire de riches brocarts, des bijoux d'or ciselé, de la verrerie colorée, des soies, du métal ouvré, des émaux. De jeunes artisans tissent de magnifiques tapis. Dans un autre secteur, l'Iran rend hommage au grand Cyrus, présente un manuscrit enluminé du Coran et une page - également enluminée - des Rubaiyât du poète Omar Khayyam.

Au bar-restaurant, le visiteur peut savourer les spécialités gastronomiques du pays.

© Expo67 - Rapport Général