Retour - Liste Pavillons

Scandinavie


Scandinavie à l'exposition de Montréal 1967

Architecte(s) : Erik Herlow & Tormod Olesen; Jaakko Paatela; Skarphedin Johanson; Otto Torgersen; Gustaf Lettström

Le pavillon conjoint des cinq pays Scandinaves; Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suéde, a pour thème la Solidarité humaine. Cinq architectes - un pour chacun des pays - ont préparé les plans. Ils ont utilisé des plastiques du Danemark, des poutres de bois laminé de la Finlande, des textiles de l'Islande, des ardoises de la Norvège, de l'acier de la Suède.

Les deux étages du pavillon reposent sur des piliers, au milieu d'un parc de sculptures. Des rampes mobiles permettent aux visiteurs de passer au premier étage, où le grand restaurant Au Soleil de Minuit doté d'une imposante table "smorgas" en laiton poli, une cafétéria et un bar-salon offrent les spécialités gastronomiques des cinq pays.

A l'étage supérieur se trouvent les salles d'exposition. Chacun des
participants y a son secteur où il fait connaître ses traits caractéristiques. Cependant, les éléments sont présentés de manière à illustrer l'unité fondamentale des cultures. L'importance de la coopération internationale est soulignée de façon particulière.

LE DANEMARK a choisi pour thème: "L'Homme, matière première d'un pays développé", thème qu'il traduit en insistant sur la haute compétence des Danois dans tous les domaines de l'activité économique et culturelle.

En vue d'aider le visiteur à mieux saisir le développement de l'idée maîtresse, le professeur Erik Herlow, de l'Académie Royale des Beaux-Arts, a créé un décor propice à la détente.

Des compositions réalisées a partir de produits bruts et semi-ouvrés illustrent le talent indispensable au progrès humain et spécialement à l'agriculture, à l'industrie, aux arts, aux métiers et aux sciences.

Les éléments d'exposition de la section danoise comprennent des "maxi-photos" (9 pieds sur 9 pieds), de Keld Helmer Petersen. Les poèmes ironiques et subtils - intitulés Grooks - de Piet Hein ajoutent une expression verbale aux présentations abstraites.

Au parc des sculptures, à l'extérieur du pavillon, figure une oeuvre en trois sections du grand sculpteur Robert Jacobsen: "Loki et les brandons de discorde".

LA FINLANDE emploie les formes artistiques les plus hardies pour présenter ses réalisations industrielles et culturelles et faire savoir qu'elle est au nombre des quinze pays les plus industrialisés du monde.

Dans la salle d'exposition de l'étage supérieur du pavillon, cinq panneaux géants sont des créations de cinq des plus grands artistes finlandais: Birger Kaipiainen, Laila Pullinen, Timo Sarpaneva, Mme Uhra Simberg-Ehrstrom et Tapio Wirkkala. Des photos et des échantillons de produits finis entourent ces panneaux. Trois artistes finlandais exposent des oeuvres au parc des sculptures.

Le thème de la présentation est "La Finlande créatrice".

L'ISLANDE présente son aspect géographique et, particulièrement, ses volcans, ses geysers et l'utilisation qu'on y fait dans la planification urbaine, notamment à Reykjavik, la capitale, des sources d'eau chaude naturelles. A partir de matériaux fournis par un physicien, un géologue et un ingénieur, l'architecte Skarphedin Johannsen a conçu un ensemble de dessins, de sculptures, de photographies et de céramiques modelées dans la lave, qui illustrent l'histoire de l'Islande, paradis des géologues.

La grande attraction de la participation consiste en un film projeté à l'auditorium DuPont. On y montre comment l'île volcanique de Surtsey a surgi des eaux de l'Atlantique. Des colonnes de vapeur sifflante et des jaillissements de cendre noire fusent dans le ciel. Parfois accompagnée de grêlons et d'éclairs, la lave bouillonne, surgit de l'océan et finalement constitue une ile nouvelle.

La présentation fait connaître l'histoire du peuple islandais, son mode de vie et les progrès de sa technologie. Des dessins illustrent l'arrivée des Vikings et les derniers voyages de Leif Erikson au Groenland.

Des photographies de formations souterraines et d'aménagements en surface - canalisation municipale et culture en serre chaude de légumes, de fleurs et de fruits tropicaux - illustrent l'utilisation des sources d'eau chaude.

LA NORVEGE, en choisissant pour thème "L'Homme et l'eau", souligne son intimité historique avec cet élément. L'architecte Torgensen a joué avec le métal pour exprimer les sous-thèmes: l'eau verticale et l'eau horizontale.

Sculptée dans l'acier, une cataracte semble déferler dans un étang également de métal. Verticale, l'eau représente l'énergie qui alimente les industries principalement l'industrie métallurgique et l'industrie chimique de la Norvège. L'eau horizontale, c'est la mer, les explorations, la pêche commerciale et la marine marchande norvégienne, la troisième ou la quatrième en importance au monde.

La Norvège apporte une précieuse contribution aux pavillons thématiques, entre autres à ceux de "L'Homme et les régions polaires", de "L'Homme et la vie" et du "Génie créateur de l'Homme".

LA SUEDE développe le théine "Pour un mode de vie plus humain" par l'usage abondant de courtes bandes filmées projetées dans une salle mi-ouverte. Sept sujets inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l'homme votée par l'Assemblée générale des Nations Unies y sont abordés: santé, instruction, emploi, logement, sécurité sociale, récréation et culture, liberté civile. La Suède a atteint un très haut niveau dans tous ces domaines et ne cesse de se pencher sur les problèmes de portée sociale. Succès et défaites sont évoqués sans préjugé dans le film de Yngve Gamlin et Karsten Wendel.

La participation de la Suède à l'Expo 67 s'étend a trois pavillons thématiques: "L'Homme à l’œuvre", "L'Homme et la santé" - par le prêt d'un couteau a protons - "L'Homme et les régions polaires" où sont projetés des films sur la vie des populations lapones.

© Expo67 - Rapport Général