Retour - Liste Pavillons

Village


Village à l'exposition de Montréal 1967

© expo67

Rues étroites au trottoir de bois, maisons en pierres des champs et au toit incliné, auberges et place du marché illustrent à la fois l'histoire et la légende du Canada français.

Chez Rose Latulipe . . . celle qui dansa jusqu'à la mort au rythme endiablé d'un violon dont jouait Lucifer lui-même. Pour vous réchauffer, on vous servira du caribou fait de vin doux et de "p'tit blanc."

L'antre du diable: bar bien garni, spectacle présidé par Satan, c'est le rendez-vous des couche-tard. La Boîte à chansons présente les têtes d'affiche de la chanson canadienne.

Ma cabane au Canada pour ceux qui cherchent un bon repas. C'est au Village qu'il faut descendre pour visiter "La Grande Hermine," réplique exacte du voilier de Jacques Cartier.

Sur la place du Québec, un détachement de la Compagnie Franche de la Marine et des Fraser Highlanders procède à des manœuvres de toutes sortes.

Dans le pavillon des arts plastiques, des monitrices aident les visiteurs à développer leurs talents artistiques.

On peut aussi visiter le Musée militaire de la Nouvelle-France. Dans les maisons voisines, les artisans travaillent le bois, le cuivre, l'argile, la laine et la toile. Les plus beaux produits de l'artisanat du Québec y sont en vente.

© Guide Officiel - Terre des Hommes -1968