Retour - Liste Pavillons

Alcan - Aquarium


Alcan - Aquarium à l'exposition de Montréal 1967

© expo67
Architecte(s) : George F. Eber

L'Aquarium de Montréal comprend deux bâtiments: le pavillon Alcan, qui est l'aquarium proprement dit et le Cirque marin Alcan.

Par une composition de formes cylindriques englobées les unes dans 1es autres, l'architecture évoque le mouvement circulaire de l'onde lorsqu'on lance des cailloux dans l'eau. Une particularité intéressante distingue le toit du Cirque marin Alcan; il consiste en deux séries de spirales tournant en sens opposés et s'élevant vers le centre, telle une vague qui se brise.

Cet ensemble est une réalisation conjointe de la société Aluminium du Canada Limitée et de la Ville de Montréal. Ouvert aux visiteurs le 28 avril 1967, au même moment que l'Expo, l'Aquarium est une construction permanente. Depuis la fermeture de l'Exposition, il est exploité par la Ville de Montréal.

En entrant dans le premier édifice, le pavillon Alcan, les visiteurs pénètrent dans une zone circulaire comprenant un bassin pour pingouins et 26 aquariums pour poissons d'eau douce et d'eau salée. A l'étage, un récif corallien présente les poissons tropicaux dans leur habitat naturel. De la, les visiteurs descendent vers la sortie, au milieu d'une luxuriante végétation tropicale.

Les grands viviers, avec leurs fenêtres en verre d'une épaisseur de 1.75 pouce, sont éclairés de l'arrière pour donner aux visiteurs la meilleure vue possible des poissons. L'eau y est continuellement maintenue en circulation, chauffée ou refroidie selon les besoins et traitée chimiquement pour y réprimer les algues et les maladies. Doté de réseaux d'eau salée, le pavillon Alcan présente des poissons de toutes les mers du monde, des plus petits - un dixième d'once -jusqu'à ceux dont le poids dépasse trois cent cinquante livres.

Le Cirque marin Alcan, le plus impressionnant des deux édifices, abrite sous son dôme un vaste bassin elliptique long de 75 pieds et large de 39 pieds. De leurs sièges disposés en gradins, 900 spectateurs peuvent y voir évoluer douze dauphins à tour de rôle et s'amuser de leurs jeux savants. Ils peuvent même suivre leurs évolutions sous l'eau puisque quatre des dix-sept pieds de profondeur du bassin, aux parois en verre épais, se trouve au-dessus du niveau du sol.

Le sous-sol de l'édifice abrite les installations mécaniques et un hôpital pour les dauphins. Grâce a un équipement spécial, il est possible aux hommes de science de se livrer a des études sur les dauphins et les poissons.

© Expo67 - Rapport Général