Retour - Liste Pavillons

L'homme et la Santé


L'homme et la Santé à l'exposition de Montréal 1967

© expo67
Architecte(s) : Erikson & Massey

Le pavillon de l'Homme et la Santé fait partie de l'ensemble thématique situé dans la Cité du Havre, entre l'Habitat et le Labyrinthe. Il y a tout près une station de l'Expo-Express dite station de l'Habitat.

La forme hexagonale du pavillon a donné lieu à une disposition commode, qui permet au public de circuler librement dans l'édifice. Vous pouvez en effet vous arrêter quand vous le désirez, faire une visite de dix minutes ou d'une heure.

Un studio composé de six plateaux se trouve au centre du pavillon. Autour de ce "noyau" qui a l'aspect d'un théâtre, on a aménagé cinq salles dont chacune contient des éléments destinés à l'illustration de plusieurs questions importantes relatives à la santé.

Ce pavillon est en soi un exposé du
phénomène de la santé mentale et
physique. On y explique les méthodes
de guérison et de prévention. Vous
constaterez l'état de santé de l'homme
contemporain et verrez les espoirs qui
lui sont permis.

L'Homme et la Santé, autre variation
sur le thème Terre des Hommes, exprime
en effet les progrès de la médecine et
ses rêves.

Vous pouvez commencer la visite par
le centre de l'hexagone. Afin d'exposer
le plus clairement possible certains problèmes de la médecine actuelle et de la chirurgie de l'avenir, des comédiens les dramatisent sous vos yeux en empruntant le rôle de spécialistes, médecins, infirmières et autres personnes de l'art. Ils vous donnent en vingt minutes un aperçu des techniques dont l'application peut prolonger la vie active: le cœur-poumon artificiel, le rein artificiel, l'utilisation d'isotopes radioactifs pour l'étude de la fonction des organes, la chirurgie du cerveau, etc. Les exposés sont faits de manière que tous puissent en saisir immédiatement l'essentiel. Quant aux détails qui ne sauraient faire l'objet d'une démonstration sur scène, ils sont projetés en couleur sur des écrans.

À l'extérieur de ce théâtre, vous pouvez voir sur ses murs une grande variété d'illustrations qui se composent de photos, de panneaux lumineux, de vitrines, d'écrans à diapositives et de plusieurs autres moyens de représentation grâce auxquels la science médicale prend une dimension nouvelle.

Dans les salles périphériques, le visiteur prend conscience des problèmes de la santé dans diverses régions du monde. Il se rend compte de l'importance du milieu biologique, il voit jusqu'où certains facteurs comme l'air, l'eau et la nourriture peuvent être essentiels à la santé. D'autres facteurs (les accidents, l'hypertension et le cancer) causent toujours beaucoup de soucis aux spécialistes. S'il le désire, le visiteur aura l'occasion de se soumettre à une épreuve sur ses réactions à la tension émotive; il en constatera l'effet sur son propre rythme cardiaque, sur sa respiration et sur d'autres fonctions physiologiques.

On présente aussi au visiteur l'Équipe médicale, cette armée de spécialistes qui s'emploient à améliorer la santé de l'homme et à prolonger sa vie. Il reconnaîtra parmi eux des personnes qui ont contribué par leurs recherches et leurs expériences au progrès de la science médicale. Les grands problèmes que l'équipe étudie et les travaux auxquels ils donnent lieu dans le monde font également l'objet d'une illustration.

On souligne en outre les connaissances et l'entraînement qu'il faut aux spécialistes dans leurs disciplines propres, ainsi que l'importance des études médicales en général. Le visiteur mettra à l'épreuve, s'il le veut bien, son savoir en cette matière, grâce à des machines électroniques savantes. Des illustrations inhabituelles des organes du corps humain. ainsi que des reproductions lumineuses et transparentes du corps de l'homme et de celui de la femme, vous révèlent des phénomènes dont l'existence est habituellement insoupçonnée.

Des étudiantes infirmières s'exercent aux tâches que réclame une infirmerie moderne équipée d'appareils électroniques qui facilitent l'observation.

Les fonctions adaptatives, la tolérance physiologique des mécanismes humains à un milieu en voie de transformation rapide, l'application de l'énergie nucléaire à la thérapeutique et à la recherche en général sont autant d'idées développées dans la zone périphérique.

On conclut qu'en toute circonstance la médecine doit s'adapter à l'homme; qu'il navigue dans l'espace ou explore la profondeur des océans, elle ne doit pas le perdre de vue. Au reste, sans la santé on perd vite le goût de vivre. Problème à la fois personnel et collectif, la santé intéresse tout le monde.

© Guide Officiel Expo'67