Retour - Liste Pavillons

Maison de la Science - Zone 1


Maison de la Science - Zone 1 à l'exposition de Seattle 1962

© property of MSCUA, University of Washington Libraries ( http://www.lib.washington.edu/ )

La visite de l'exposition scientifique des Etats-Unis commence par un film de présentation dans une salle avec un système de projection spécialement conçu par Charles Eames. Un film de 10 minutes, intitulé «La Maison de la Science», introduit la science, les savants et les expositions.
Il utilise une technique nouvelle de projection. Sept films distincts, fonctionnant simultanément à travers sept projecteurs synchronisés, projettent sept images sur un écran multiple pour ne faire qu'une seule image composite.

Le film commence par une séquence animée dans laquelle la science est traitée allégoriquement comme une structure en constante évolution. La science est considérée comme une maison dont une pièce grandit au cours des siècles en augmentant sa complexité, sa taille, mais avec un élément essentiel, l'unité inhérente à la conception.

Le corps du film dépeint le scientifique au travail. Son laboratoire peut être n'importe où, ce qui importe c'est sa curiosité et son capacité à investiguer. Il dispose d'instruments pour étendre et corriger les perceptions de ses sens et des outils pour mesurer ce qu'il voit et ressent. Il enregistre ses constatations et partage ses connaissances avec d'autres qui cherchent la vérité scientifique. L'environnement dans lequel il travaille influe sur son attitude et approche de la nature.

Dans l'épilogue, le film aborde les implications de la science qui est étroitement liée aux sommations faites dans la zone 5. Il se termine par des scènes de l'humanité pour servir d'introduction à la zone 2.

Article rédigé à partir des livres Official Books Seattle World's Fair 1962