Retour - Liste Pavillons

Coliseum de l'Etat de Washington


Coliseum de l'Etat de Washington à l'exposition de Seattle 1962

Architecte(s) : Paul Thiry

Le Colisée de l'État de Washington se trouve à l'extrême ouest de l'exposition et offre une vision du monde de l'avenir - le monde du Century 21.

Sous le toit en pente douce du Colisée, les concepteurs ont traduit en termes visuels spectaculaires la vision combinée des scientifiques, des éducateurs et des philosophes sur l'avenir de l'homme.

Erigé dans le centre du Colisée, symboliquement juste hors de portée et pourtant à portée de la vision de l'homme moderne, se situe une structure de cubes baignée de lumière. Dans cette formation cellulaire se trouve les promesses de demain, évoquées à partir de la connaissance du présent et de l'accomplissement de l'avenir.
Cette exposition thématique de Washington s'intitule "Century 21 - Le Seuil et la menace"

Les visiteurs montent vers une exposition aérienne dans un ascenseur en forme de globe, appelé Bubbleator, pour une visite de 21 minutes dans l'avenir, qui comprend un regard sur la ville de demain, la maison de l'avenir, et le transport, l'industrie, la production alimentaire, l'éducation, la communication et les loisirs dans le 21e siècle.

La menace qui plane sur notre futur est inhumanité de l'homme envers l'homme, la seule chose qui pourrait nous empêcher d'avancer vers demain.

Au rez de chaussée du Colisée, autour du périmètre de la structure de 12000m2, se trouvent des expositions présentant un grand nombre de produits et de services que les scientifiques prédisent pour le siècle prochain.

Le Colisée a été financé par l'État de Washington et construit pour un coût de 4,5 millions de dollars. Il a été conçu par l'architecte Paul Thiry.

Avec sa forme de paraboloïde hyperbolique, il ne dispose pas de soutènements intérieurs. Quatre culées massives renforcées en béton soutiennent le toit du bâtiment, dont la hauteur atteint 34 mètres soit l'équivalent de 11 étages. Le toit en aluminium-lambrissé est supporté par des fermes de compression en acier et près de six kilomètres de câbles de traction en acier.

Le Colisée couvre près de 16190 m2.

À la fin de l'Exposition universelle, le Colisée sera transformé en une salle de sport de 18500 places et un centre de congrès. Il sera vendu par l'Etat à la Ville de Seattle pour devenir l'une des structures clés du nouveau centre de Seattle.

Il y a environ 3.500 cubes en aluminium emboités les uns sur les autres, chaque carré est de 1,2 mètres, et comprennent un total de 2800 m2 dans l'exposition thématique du grand Etat. Les cubes servent de fenêtres sur le passé, le présent et encore plus nettement sur l'avenir. Environ 48 km d'extrusions d'aluminium sont contenues dans ces cubes.

L'équipement complexe de la maison cubes comprend le son et les dispositifs d'éclairage.

Les surfaces de certaines sections sont constituées d'écrans cinématographiques en trois dimensions et certaines contiennent des maquettes rétroéclairées. Le spectacle est dirigé à partir de trois stations de contrôle séparées et enfermées à l'intérieur la structure.

La forme de l'exposition a été choisie pour suggérer l'interdépendance des différentes branches de la science et la technologie dans la création de l'environnement de l'homme dans le siècle prochain.

Ses concepteurs le décrivent comme «suspendu nébuleuses-un peu comme une ville flottante."

Le spectacle est parrainé par le Département d'Etat du Commerce et du Développement économique.

Article rédigé à partir des livres Official Books Seattle World's Fair 1962