Retour - Liste Pavillons

Métallurgie et les Fabrications Métalliques


Métallurgie et les Fabrications Métalliques à l'exposition de Bruxelles 1958

© Expo58
Architecte(s) : S. Deval, A et J Polak

La conception architecturale du pavillon principal vous permettait dès l’entrée d’avoir une vue d’ensemble de l’exposition : à gauche, la présentation de la sidérurgie, à droite, celle des métaux non ferreux et au centre, celle des fabrications métalliques.

La coopération entre les industries de ce groupe constituait un facteur de productivité et de progrès humain : c’était le thème qui guidait votre visite.

Suiviez les dessins du revêtement du sol, il vous traçaient l’itinéraire du parcours que vous commenciez en abordant le domaine de la sidérurgie.


Les fonderies de fer et d’acier vous montraient les pièces marquantes d’une industrie âgée de 2000 ans, en constant développement. Les forges, l’étirage et la câblerie exposaient leurs réalisations les plus spectaculaires.

Une machine fonctionnant à l’extrême ralenti vous apprenait comment, dans l’industrie de la tréfilerie, la mécanisation avait soulagé l’effort de l’homme. Cette mécanisation régit également le vaste secteur des machines et équipements pour industrie diverses ; suivent : l’outillage diamanté, la machine outil pour le travail des métaux, les compresseurs et leurs accessoires pneumatiques, les pompes, la robinetterie et l’outillage général.

Dans le même secteur vous étaient présentés, parmi d’autres moteurs Diesel un groupe électrogène assurant l’alimentation du réseau de secours de cette exposition et de l’Atomium, des moteurs spéciaux et des instruments de levage, manutention et pesage.

Le pétrole était à l’ordre du jour…. Les constructeurs belges vous montraient leurs fabrications évoquées dans une fresque décorant l’intérieur d’un demi tank à pétrole.

Ne bénéficiez-vous pas chaque jour des réalisations de la fine mécanique ? Les voici exposées : les appareils de précision, des applications mécanographiques, la fabrication des matières moulées, articles techniques ou ménagers, matériaux de construction et de décoration, accessoires métalliques du bâtiment, quincaillerie et mobilier métallique.

Le problème de la corrosion du métal et des solutions qui y sont apportés vous étaient décrits de façon didactique et spectaculaire.

Votre visite se terminait par le secteur des métaux non ferreux et vous jugiez des immenses possibilités que représentent les industries du cuivre, du zinc, du plomb et de l’aluminium.

© Guide Officiel Exposition Universelle de Bruxelles 1958 - Desclée & Co