Retour - Liste Pavillons

Conseil de l'Europe et Organisation Européennne de Coopération Economique


Conseil de l'Europe et Organisation Européennne de Coopération Economique à l'exposition de Bruxelles 1958

© Expo58
Architecte(s) : K. Schwanzer

CONSElL DE L'EUROPE

Le Conseil de l’Europe est né en 1949 d'un vaste courant d'opinion qui s'est dessiné sur le vieux continent au lendemain de la guerre mondiale, en vue d'unir les pays libres d'Europe.

Le Conseil groupait quinze pays démocratiques européens et se proposait, aux termes de son statut, de « réaliser une union plus étroite entre ses Membres afin de sauvegarder et de promouvoir les idéaux et les principes qui étaient leur patrimoine commun »
Le Pavillon de l'Europe abritait, en même temps que le Conseil, l'Organisation Européenne de Coopération Economique (O.E.C.E.) et la Conférence Européenne
des Ministres des Transports (C.E.M.T.).

Une des caractéristiques principales du Conseil de l'Europe est d'avoir été le premier organisme international intergouvernemental en fonction et auquel les élus du peuple participent directement en formant une Assemblée Consultative. C'est pourquoi le centre de l’exposition était un hémicycle parlementaire évoquant celui de Strasbourg dont il avait les proportions.

Les murs de verre qui l’entouraient symbolisaient le caractère public des discussions qui s'y tenaient et qui ont permis à la presse et à l'opinion de suivre le cheminement de l'idée européenne et les réalisations accomplies par le Conseil.

Le rez-de-chaussée, sous l'hémicycle, était consacré à une exposition historique « L'Homme à la conquête de ses droits ».

Une rampe consacrée à « l'âge international» débouchait sur l'Assemblée Consultative du Conseil de l'Europe.

L'Assemblée propose aux gouvernements des mesures propres à renforcer la coopération européenne et l'interdépendance des Etats membres; le Comité des Ministres des Affaires Etrangères, organe exécutif du Conseil était représenté symboliquement à côté de l'hémicycle.

En quittant celui-ci, vous descendiez le long d'une rampe consacrée essentiellement aux réalisations du Conseil et situant les développements de l'Idée européenne depuis la création du Conseil : C.E.C.A., Marché Commun et Euratom. Au sommet de cette rampe, vous preniez connaissance de la Convention Européenne des Droits de "Homme, fondement de la construction européenne, première réalisation du Conseil et inspiratrice de toutes ses activités.


Organisation Européenne de Coopération Economique

La participation de l'Organisation Européenne de Coopération Economique coïncidait avec le dixième anniversaire de sa création.

Le stand de l'O.E.C.E. qui se trouvait au pavillon de l'Europe, avec le Conseil de l'Europe, rappelait comment les 17 pays Européens avaient réussi, en unissant leurs efforts, à améliorer au cours des dix dernières années le niveau de vie de leurs populations, beaucoup plus que pendant les trente années d'avant-guerre.

On vous rappelait d'abord quelle était la situation de l’Europe avant 1939, pour souligner les avantages que les peuples européens ont retirés de la décision d'unir leurs efforts et de reconstruire leurs économies après la guerre. En 1948, l'aide américaine sous la forme du plan Marshall permit de réaliser le programme de relèvement.
Vous étiez mis ensuite en présence des réalisations de l'O.E.C.E. au cours des dix dernières années : les changes se sont développés, le chômage a presque disparu en Europe, les crises ont pu être surmontées et leurs effets limités.

Des propositions tendaient à créer une zone de libre échange.

Certaines parties du stand étaient consacrées à la productivité.

Il vous était expliqué comment les différents Gouvernements collaborent au développement de l'économie européenne.

Des travaux avaient été accomplis par l'O.E.C.E. dans le but d'utiliser l'énergie nucléaire à des fins pacifiques.

Dans le cadre de la participation de l'O.E.C.E., un stand était réservé à la Conférence Européenne des Ministres des Transports qui groupait les Ministres de 17 Pays, responsables de l'évolution dans le domaine des transports.

Cette évolution s'était accélérée par la nécessité de reconstruction après la dernière guerre ainsi que par les exigences de la modernisation et du tourisme.

Des bandes enregistrées en trois langues vous donnaient des Indications complémentaires sur les problèmes évoqués.

Pour la première fois une vue d'ensemble était donnée sur les grandes questions des transports qui préoccupaient toutes les autorités nationales.

© Guide Officiel Exposition Universelle de Bruxelles 1958 - Desclée & Co