Retour - Liste Pavillons

Palais International des Beaux-Arts



L'Art — expression la plus authentique du génie humain — se devait de trouver à l'Exposition Universelle, une place de premier plan.

Le Palais International des Beaux-Arts est, avec le Palais International de la Science, l'une des consécrations les plus marquantes du thème de l'Exposition : « Bilan du Monde pour un Monde plus humain ».

Chaque nation y fait abstraction de tout orgueil national en collaborant de façon désintéressée à la création d'un ensemble à la gloire de l'Homme.

L'Exposition des Beaux-Arts est sans précédent , dans le domaine des grandes manifestations culturelles.

En parcourant le palais, vous prenez une connaissance directe des sommets de l'art à travers l'espace et le temps.

Deux expositions forment un panorama de l'Art universel ;

du 17 avril au 21 juillet : « Cinquante ans d'Art moderne»,
du 8 août au 19 octobre : « L'Homme et l'Art ».

« Cinquante ans d'Art moderne »
Cette exposition, somme de l'art contemporain, comprend quelque 340 œuvres capitales dues à 225 artistes dont 75 sculpteurs. Cet ensemble de valeur a été constitué grâce aux efforts conjugués de nombreux pays richement dotés et qui sont : l'Allemagne, l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Canada, le Chili, Cuba, le Danemark, l'Egypte, l'Espagne, les Etats-Unis d'Amérique, la Finlande, la France, la Grande-Bretagne, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, Israël, l'Italie, le Japon, Luxembourg, le Mexique, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Suisse, la Tchécoslovaquie, la Turquie, l'U.R.S.S., et la Yougoslavie.

Voua êtes guidé à l'intérieur du Palais suivant un itinéraire d'une parfaite logique de façon à ce que vous ayez une vue exacte de l'évolution de l'Art contemporain.

Après avoir admiré un premier ensemble consacré aux peintres du XIXe siècle, les précurseurs, voua passez en revue les grands courants qui caractérisent l'art du XXe siècle : Fauvisme, Cubisme, Expressionnisme, Surréalisme, Orphisme, Réalisme Social, Art Abstrait.

Cet extraordinaire déploiement d’œuvres rend évidente la fantastique vitalité de la recherche de ce temps que l'on dit volontiers matérialiste.

Vous êtes amené à vous pencher sur le drame du divorce de l'homme moderne et de l'art contemporain qui est l'expression la plus parfaite des tragédies, des gloires et des aspirations de notre époque.

Les artistes qui représentent les tendances essentielles de l'Art de notre époque, ont été sélectionnés en vue de donner à cette exposition un caractère largement international.
Collections privées et Musées

Allemagne :
Le Wairaff-Richartz Muséum de Cologne, les musées de Darmstadt, Hambourg, Karlsruhe, Munich, Berlin, Essen, Crefeld, Duisburg, Munchen-Gladbach, Mannheim, Saarbrûcken.

Belgique :
Les collections particulières belges.

Etats-Unis d'Amérique :
La Allbright Art Gallery de Buffalo, la Solomon Guggen-heim Foundation, le Muséum of Modem Art de New-York, les Musées de Philadelphie, Boston, Chicago, Minneapolis, Seattle.

France :
Les collections privées, au hasard : Troubeskoy, Kaga-novitch, Bourdon, Vicomtesse de Noaille, Prévôt, les Musées d'Art Moderne de Paris, de la Ville de Paris, le Musée Rodin, les Musées de Grenoble, d'AIbi, de Lyon.

Italie :
Les collections Jesi, Mattioli, Frua De Angeil, Tosi, Jucker, les Musées de Milan, de Rome.

Le Japon :
La collection Fukushima.

Pays-Bas :
La collection de l'ingénieur Van Gogh et collection Rôell, ie Stedelijk Muséum d'Amsterdam, le Muséum Krôller-Mûller., te Musée Boymans, le Gemeentemuseum de La Haye et le musée d'Haarlem.

Suisse :
Les collections Félix Klee, Kornfeld, la Foundation Hoffmann-Stehlin, Hans Meyer de Zurich, la collection Staempfli, le Berner Kunstmuseum et le Kunsthaus de Zurich.

URSS :
Les Musées l'Ermitage de Leningrad, et Poushkine de Moscou, la Galerie Tretiakov de Moscou.
Brésil :
Museo de Arte Moderna à Sao Paulo,

Autriche :
Oesterreichische Staâtsgalerie à Vienne.

Yougoslavie :
Narodni Galerie à Beograd.

Tchécoslovaquie :
Narodni Galerie à Praha.

Norvège :
La Galerie Nationale et la collection Moltzau d'Oslo.
« L'Homme et l'Art»
Cette exposition fait une synthèse de toutes les tentatives de l'homme en matière de création artistique depuis la préhistoire : « de Lascaux à Picasso ».
Elle met en lumière, non point les oppositions de style, mais bien les concordances qui, par-delà les millénaires et l'espace, les unissent.

Y sont représentés : l'art de la Mésopotamie, des Hittites, de l'Egypte, de la Grèce? de l'Islam, l'art étrusque et romain, l'art chinois, japonais et indou, l'art des steppes et l'art des Vikings, l'art précolombien, africain et océanien, le roman, le gothique, la renaissance, le baroque et l'art des XIXe et XXe siècles occidentaux.

Les chefs-d'œuvre exposés constituent une illustration de dix thèmes éternels que l'on retrouve à la base des créations artistiques depuis la préhistoire. Ces thèmes choisis sont :
l'Homme et lui-même
l'Homme et la Nature
l'Homme et la Société
l'Homme et la Maternité
l'Homme et l'Amour
l'Homme, la Guerre et la Paix
l'Homme, le Travail et les Loisirs
l'Homme et l'Inconnu, le Fantastique
l'Homme et la Mort
l'Homme et Dieu.

Ce « Musée Imaginaire » tend à vous faire comprendre que l'émotion humaine est un phénomène permanent, que la recherche des solutions plastiques se perpétue à travers les siècles et qu'aucune civilisation au monde ne peut prétendre à une quelconque suprématie.

L'accent est mis notamment sur les créations artistiques de certains peuples que l'on considérait, il y a 50 ans à peine, comme sous-développés en matière d'art. Ainsi sera révélée la gloire de ces civilisations que la sensibilité moderne vient de découvrir depuis un demi-siècle.

© Guide Officiel Exposition Universelle de Bruxelles 1958 - Desclée & Co