Retour - Liste Pavillons

Transport, Energie, Construction


Transport, Energie, Construction à l'exposition de Bruxelles 1958

© Archives d'Architecture Moderne ( http://www.aam.be/ )
Architecte(s) : Jordon ,Donnay

Ce pavillon comportait deux étages, l'un à front de l'avenue du Ruanda où donnait l'entrée principale, l'autre, 8 m plus bas, donnant sur les jardins tropicaux.

Dans le hall, une carte du Congo, d'une superficie de près de 100 m2, animée électriquement, vous montrait l'importance du développement des énergies et des transports dans la colonie.

Une rampe à pente douce prenait son départ autour de la carte, vers le hall inférieur.

A votre droite, étaient groupés les transports maritimes et fluviaux, les transports par fer et par route à votre gauche, les télécommunications et les transport; aériens, dans le fond, le Génie Civil.

Les maquettes des ports de Matadi et de Léopoldville illustraient entre autres les activités des transporteurs maritimes, tandis que les transporteurs par fer et par route exposaient un autorail, un autocar spécial et la maquette d'un complexe de centre routier.

Un bureau de poste et télégraphe, dont le fonctionnement était assuré par des congolais, reliait directement la Belgique au Congo.

Une des principales activités des télécommunications est la protection aérienne.

Les transports aériens jouent un rôle vital dans le développement de ce vaste territoire.

Le Génie Civil se trouvait rattaché aux groupes des Transports puisqu'il crée les ouvrages d'art nécessaires: ponts, routes, aérodromes, voies ferrées.

Au rez-de-chaussée, on vous instruisait du développement des énergies et de la construction ainsi que de l'évolution de l'urbanisme.

Les groupes de l'énergie électrique et de l'énergie hydraulique, qui sont complémentaires au Congo, vous permettaient de vous rendre compte de l'électrification progressive de ce territoire où l'on projetait d'installer l'une des plus grandes centrales du monde : « Inga », Les groupes des Industries Calcaires et des édifices et Habitations collaboraient étroitement pour souligner l'apport de l'homme à l'homme dans, le domaine de l'habitat.

La présentation part ait de l'extraction du calcaire et de sa transformation en ciment pour en arriver à l'architecture.

Les éléments qui permettent d'assurer aux constructions leur confort assurent en même temps à l'homme une condition meilleure.

Du patio où vous terminiez votre visite, vous aviez une vue admirable sur les jardins tropicaux.

Les édifices et Habitations y avaient bâti une maison modèle adaptée au climat des tropiques.

© Guide Officiel Exposition Universelle de Bruxelles 1958 - Desclée & Co