Retour - Liste Pavillons

Mines et Métallurgie


Mines et Métallurgie à l'exposition de Bruxelles 1958

© Expo58
Architecte(s) : Delcourt et De Nayer

Un large escalator prenant son départ sur le trottoir de l'avenue du Ruanda, vous introduisait de façon originale dans la galerie du pavillon des Mines d'où vous aviez une vue plongeante sur le grand hall et, à travers les larges vitrages, sur l'avenue.

Au long de la galerie, une documentation à caractère social vous montrait l'effort propre accompli par l'industrie minière dans le domaine de la promotion et de l'émancipation des populations indigènes.

Deux grandes tapisseries murales complétaient cette évocation.

Au bas de l'escalier menant au rez-de-chaussée du grand hall, vous pénétriez dans la salle des maquettes où étaient disposés des modèles réduits et animés des mines, usines et machines intéressant les trois métaux principaux: cuivre, étain, or, ainsi que le diamant.

La face Est du hall était ornée de céramiques d'art.
Dans cette salle se trouvait également un bureau d'accueil et de renseignements où une abondante documentation était mise à votre disposition.

Dans le couloir menant à la rotonde, de grands tableaux évoquaient les sites miniers congolais et industrie chimique du Katanga.

Une porte monumentale en bois sculpté à motifs bantous s'ouvrait sur cette zone de calme que constituait la rotonde.

Vous y découvriez les plus beaux échantillons minéralogiques et les produits miniers. Une grande carte décorative faisait la synthèse de la géographie économique minière de la colonie.

Enfin, une statue géante reproduisant un étrange insecte - l'empuse - y symbolisait la victoire de l'homme sur les puissances inquiétantes de la nature tropicale.

Dans le sous-sol était aménagée une salle de cinéma d'où vous aviez accès de plain-pied aux jardins.

Ceux-ci se trouvaient masqués par un grand écran qui simulait à merveille une coupe géologique des terrains congolais.

© Guide Officiel Exposition Universelle de Bruxelles 1958 - Desclée & Co