Retour - Liste Pavillons

Philippinnes


Philippinnes à l'exposition de Bruxelles 1958

© Expo58
Architecte(s) : F. Gielush et E. S. San Juan

Le pavillon de la République des Philippines se présentait tel un véritable bijou serti dans un cadre forestier qui évoquait la configuration sauvage de ces îles montagneuses.

Erigé sur pilotis, Il était la reproduction d'une habitation typique du pays entourée d'un jardin exotique.

Par le porche en bois sculpté, vous pénétriez dans la salle unique où un panorama des activités culturelles, sociales et économiques des Philippines vous était présenté.

Avant leur accession à l'indépendance en 1946, les Philippines connurent trois grandes civilisations: aborigène et asiatique, espagnole en 1521, puis américaine en 1898. Depuis 1946, ce pays est entré dans une ère spécifiquement nationale. Par ailleurs la position clé des îles, au carrefour des voies de communications intercontinentales, leur confère une importance internationale croissante.

Le pavillon philippin vous présentait un pays essentiellement agricole mais qui tendait à s'industrialiser. Etaient mises en évidence les productions du pays : riz, canne à sucre, copra, tabac, bois de construction, minerais ...

En examinant attentivement les tableaux et documents, vous constatiez combien est grand dans ce pays, le souci d'améliorer le niveau de vie de sa population; niveau qui était actuellement le plus élevé de l'Extrême-Orient.
Dans le prolongement du hall d'exposition, une serre qui portait le nom évocateur de Maison des Orchidées, proposait à votre admiration la splendide flore des îles ...

© Guide Officiel Exposition Universelle de Bruxelles 1958 - Desclée & Co