Retour - Liste Pavillons

Maroc


Maroc à l'exposition de Bruxelles 1958

© Expo58
Architecte(s) : A. Faraoui et H. Delval

«Trait d'union entre, l'Orient et l’Occident... » C'est ainsi que le Maroc s'était trouvé défini; c'est à ce titre qu'il collaborait au thème de l'Exposition.

D'une architecture délibérément traditionnelle, entouré de jardins mauresques, ce pavillon évoquait un palais oriental. Il s'agissait en réalité d'une « kouba», bâtiment à base carrée, coiffé à vingt mètres de hauteur d'un toit pyramidal de tuiles vertes, L'entrée monumentale était ,la réplique de la célèbre porte Néjarine de Fez et les vantaux étaient ceux-là mêmes de l'antique Université Quarraouyne.

laissez-vous prendre par le charme exotique de l'aménagement : Il avait été réalisé selon des méthodes centenaires par des artisans autochtones.

Au premier étage, un diorama lumineux et sonore vous faisait mieux connaître Fez, capitale religieuse et intellectuelle du Maroc, ainsi que l'université Quarraouyine.

Des témoins de la culture millénaire du pays étaient, là aussi, offerts à votre admiration : manuscrits du XIIeme, cartes du XVIeme., fragments de sculpture, etc ...

Au hasard des salles d'exposition, le Maroc actuel se révélait à vous, vous pouviez le découvrir à travers ses réalités géographiques, humaines, sociales et économiques ...

Et enfin, pour, que votre voyage d'information ait aussi un aspect touristique, un centre boutiquier pittoresque, la « Kissaria », mettait à votre disposition la gamme infinie des produits d'un artisanat florissant, tandis qu'au restaurant et dans un café typiquement marocain étaient proposés à votre gourmandise les mets les plus raffinés d'un art gastronomique peut-être trop peu connu de vous...

© Guide Officiel Exposition Universelle de Bruxelles 1958 - Desclée & Co