Retour - Liste Pavillons

Tabac


Tabac à l'exposition de Bruxelles 1958

© Expo58
Architecte(s) : M. Gérard

Ce pavillon, dont l'ossature métallique délimitait des parois pleines où vitrées, présentait une architecture essentiellement fonctionnelle.

Les façades surplombaient un large passage extérieur où vous pouviez voir cultivées quelques plantes de tabac et où un bureau d'Informations avait été installé à votre intention.

Le parcours indiqué pour votre visite contournait une véritable petite usine ouverte, vous renseignant sur les moyens usuels de fabrication.

Des machines prototypes d'une grande précision étaient munies d'appareils de contrôle garantissant la qualité et le parfait conditionnement des produits finis. Elles débitaient, à partir de la feuille de tabac, à une allure impressionnante, soit des cigares, soit des cigarettes empaquetées et prêtes à la consommation.

Divers motifs, autant décoratifs que documentaires, complétaient cette démonstration : Une grande fresque illustrait le thème « l'Homme et le Tabac ». Elle vous permettait de situer le tabac par rapport à l'homme producteur et consommateur en évoquant d'une part l'amélioration des conditions de travail dans les secteurs de production et d'autre part, l'amélioration des produits.

Des caissons lumineux présentaient des documents photographiques qui vous renseignaient sur l'historique de chacune des essences internationales, sur la culture et le transport du tabac, sur l'industrie belge et ses répercussions sur les plans économique et artistique.

Vous admiriez ensuite une importante collection de pipes de provenance mondiale exposées dans des vitrines.

Certains exemplaires dataient du XVe siècle.

Et vous terminiez votre visite par la salle des exposants où étaient réunis tous les producteurs belges de tabac, cigarettes, cigarillos et cigares.

© Guide Officiel Exposition Universelle de Bruxelles 1958 - Desclée & Co