Retour - Liste Pavillons

Gaz


Gaz à l'exposition de Bruxelles 1958

© Expo58
Architecte(s) : Ph. De Bellefroid

Le pavillon du Gaz, face aux Grands Palais, ouvrait le secteur de l’Exposition consacré aux sources énergétiques modernes : gaz, énergie électrique, énergie hydraulique, pétrole, et qui trouvait son prolongement dans l’Atomium, symbole de l’énergie nucléaire.

Du point de vue architectural, il se situait dans la perspective monumentale que donnait, vu du Palais V l’ensemble formé par les Palais de part et d’autre du grand portique. La construction, d’une imposante dignité, occupait une superficie de 3.900 m2.

En édifiant ce pavillon, ce groupe avait voulu souligner l’importance du gaz dans l’économie du pays et dans la vie sociale.

L’intention didactique des exposants se remarquait dans la disposition des classes – production, transport, distribution, applications domestiques, applications industrielles, - ainsi que dans la présentation qui, pour être plus explicite, utilisait largement les maquettes et les schémas animés.

Ainsi votre attention était-elle attirée dans la classe « production » par la maquette d’une usine-type moderne de production de gaz.

Vous trouviez celle-ci dans l’aile du bâtiment perpendiculaire à l’Avenue des Attractions.

La classe « transport » par ailleurs, étalait devant vous une carte des réseaux de transport de gaz.

Les moyens de contrôle et de réglage de la distribution étaient représentés notamment par des photos de cabines de dispatching.

De même, un tableau animé montrait le fonctionnement du stockage souterrain.

Passant dans le bâtiment adjacent vous remarquiez la section des applications domestiques du gaz : cuisine, production d’eau chaude, chauffage, lessive. Celles-ci étaient groupées de manière à faire ressortir l’automaticité et la sécurité des appareils ménagers.

Des appareils en fonctionnement, tels un four de boulangerie, une presse à vapeur avec chaudière incorporée, etc… donnaient de l’animation à la partie du pavillon réservée au applications commerciales et industrielles.

Une grande cuisine pourvue des derniers perfectionnements complétait l’ensemble et servait à la préparation des repas du restaurant attenant au pavillon.

© Guide Officiel Exposition Universelle de Bruxelles 1958 - Desclée & Co