Retour - Liste Pavillons

Palais International de la Science



Les savants de quinze pays : Pays-Bas, Etats-Unis Grande-Bretagne, Yougoslavie, France, Autriche, Israël, Portugal, Tchécoslovaquie, Italie, Suisse, Allemagne, Espagne, U. R. S. S. et Belgique, ont groupé leurs efforts pour créer le Palais International de la Science.

Le domaine scientifique est trop étendu pour être englobé dans une seule exposition; l'exposé qui vous est présenté se limite donc aux données fondamentales de la physique, de la chimie et de la biologie et comprend quatre classes :
l'Atome : physique nucléaire et atomistique
la Molécule : chimie générale, minérale et organique
le Cristal : physique de l'état solide
la Cellule Vivante : biologie de la cellule animale et végétale.

Chacune de ces classes vous informe uniquement des notions scientifiques pures qui lui sont propres, la technique proprement dite étant exclue de l'exposé. Vous retrouvez dans les pavillons respectifs des pays participants les applications des données scientifiques présentées au Palais de la Science.

L'ensemble réalisé par les quatre classes constitue une synthèse qui guide votre parcours et qui, partant des particules élémentaires pour aboutir à la vie, vous amène du simple au complexe; ceci facilite votre compréhension de l'idée essentielle : l'unité de la Science et l'interdépendance des diverses disciplines scientifiques.

La présentation générale du pavillon a été conçue pour intéresser à la fois le savant et le profane. Grâce à des démonstrations et à des expériences, les notions scientifiques fondamentales sont mises à votre portée. Selon vos dispositions personnelles, vous parcourez la partie de vulgarisation qui s'étale le long d'un des deux grands côtés du palais ou vous vous attardez dans les zones quelque peu retirées consacrées à la science plus poussée.

Mais avant de pénétrer dans l'exposition proprement dite, vous avez traversé le hall d'entrée et avez sans doute remarqué la représentation symbolique de l'objet de chacune des quatre classes ainsi qu'une fresque des fréquences physiques, couvrant le domaine des radiations cosmiques, des rayons gammas et X, de la lumière visible, des ondes hertziennes et des vibrations audibles.

Chacune des quatre classes dispose d'un espace de plus de 1.000 m2 où elle vous présente, à un niveau scientifique élevé, les acquisitions récentes de son domaine propre. Celles-ci complètent d'autres découvertes exposées à proximité, plus classiques et, partant, plus accessibles au public non spécialisé,


La classe « Atome » traite évidemment de l'atome et de son noyau, des éléments radioactifs, des réactions nucléaires et, notamment, des réactions thermonucléaires à l'origine de l'énergie solaire. Vous y voyez entre autres des documents originaux de l'histoire de la radioactivité, des modèles d'atomes, des démonstrations de réactions nucléaires. Vous y voyez comment peut s'utiliser l'énergie solaire.


La classe « Cristal » vous permet de vous familiariser avec la notion de structure et de développement du cristal et de distinguer la différence profonde existant entre les matières cristallisées et les matières amorphes. Des minéraux de toutes dimensions, pesant jusqu'à 300 kg, et de nombreux objets usuels illustrent les données qui vous sont proposées. Un grand modèle de cristal de 4m de côté contenant quelque 800 lampes montre les éléments du cristal et le phénomène si curieux de la migration des électrons.


La classe « Molécule » illustre les deux aspects de la chimie moderne : l'analyse et la synthèse. Les méthodes analytiques ont pour but de déterminer les composants habituels des mélanges, c'est-à-dire les molécules, la structure de celles-ci, la nature et le mode d'assemblage des atomes constituants.

La synthèse, d'autre part, vous montre comment les molécules ,de complexité croissante ont été construites à partir de molécules simples et notamment, comment les propriétés des macromolécules artificielles se rapprochent de celles des corps naturels, quand elles ne les dépassent pas.

Vous voyez notamment les mouvements des atomes constituant; les molécules et la projection sur un écran de télévision du mouvement brownien. Vous découvrez comment ont été isolées puis synthétisées les vitamines.


La classe « Cellule Vivante » met en évidence les connaissances actuelles sur les chromosomes, les lois de l'-hérédité et les groupes sanguins. Un film continu vous permet de découvrir le processus complet de la division des cellules. Les phénomènes essentiels que l'on ne peut suivre qu'au microscope vous sont rendus visibles par un appareillage de télévision en couleurs d'un prototype encore inédit.

Vous rendrez votre visite plus fructueuse en assistant dès l'entrée, à la projection d'un film de synthèse qui, partant des phénomènes de la matière brute, aboutit à ceux de la vie en mettant en vedette l'énergie prodigieuse libérée par les réactions nucléaires de fission et de fusion.

Ce film passe en permanence dans une salle de cinéma de 600 places aménagée dans le palais.
Des films de court métrage présentés par les pays participants commentent les notions proposées dans les quatre classes. Ils sont projetés dans trois petites salles dont l'une est aménagée en auditorium où se donnent les conférences scientifiques illustrées de démonstrations et d'expériences.

Une librairie spécialisée complète les installations du Palais de la Science.

© Guide Officiel Exposition Universelle de Bruxelles 1958 - Desclée & Co