Retour - Liste Pavillons

Le monde il y a un million d'années


Le monde il y a un million d'années à l'exposition de Chicago 1933

© Kaufmann & Fabry Co

Lorsque le visiteur de l'exposition universelle se dirige vers l'entrée sud, il est interpellé par deux affiches quelque peu semblables des deux côtés de la Vingt-troisième rue. L'une des affiches présente l'exposition la société Sinclair Oil et représente la terre à l'époque préhistorique, tandis que l'autre illustre "le monde, il y a un million d'années."

Cette dernière exposition, située dans un bâtiment circulaire avec un dôme gigantesque, est l'une des plus intéressantes de l'Exposition avec son plancher tournant transportant le visiteur à travers toute l'exposition sans que celui-ci n'ait besoin de marcher.


La socièté de raffinage Sinclair proposait des reproduction réalistes de dinosaures et autres animaux préhistoriques, approuvées par des conservateurs de musées d'histoire naturelle de premier plan, et qui sont présentées dans des scènes animées. Le brontosaure musclé, qui dans la réalité pesait de plus de quarante tonnes, a été recréé en taille réelle. Puis il y a le Tyranosaurus, un dinosaure et d'autres. !

Dans une grande salle à gauche de l'entrée, on aperçoit un trolophodon, un singe et un tigre. Tous sont en mouvement comme s'ils étaient en vie. Ensuite, apparaissent des ours des cavernes, un cerf préhistorique et un rhinocéros laineux. Puis sont présentées les quatre étapes de l'évolution de l'homme: avec l'homme-singe de Java, l'homme de Piltdown, l'homme de Neandertal et l'homme de Cro-Magnon occupant le centre de leurs expositions respectives.

En observant à partir du centre de l'exposition, tout d'abord vers la droite, le regard tombe sur le platybelodon, communément connu sous le nom de "l'éléphant avec la mâchoire en forme de pelle". Dans le dos de celui-ci, se trouve un énorme mammouth poilu qui a été trouvé parfaitement conservé dans la glace de Sibérie.

Plus loin, un gorille géant, un tigre à dents de sabre, et un paresseux géant, accueillent le visiteur. Retrouvés intacts dans les dépôts de goudron dans le sud de la Californie, deux des groupes sont de vraies reproductions des monstres velus qui habitaient ce continent avant l'avènement de l'homme.
À l'arrière du centre de l'exposition, une pteradactyl, le premier oiseau connu, garde un œil inquiet sur les activités de tout ce qui se déplace devant lui. Ses larges ailes déployées battent, ses yeux roulent, son bec claque.

Les branches de palmiers géants bougent et d'un seul coup au travers apparait la tête d'un dinosaure brontosaure, le lézard du tonnerre, avec la bouche béante et claquante,. A proximité se trouve un Dimétrodon avec un Vernops dans ses mâchoires qui lutte pour sa survie. Tapi derrière se trouve un tricératops, un animal ressemblant un peu un rhinocéros.


Il y a encore de nombreux animaux, et tous sont animés et grandeur réelle. Ils émettent tous les mêmes cris que lorsqu'ils étaient en vie. Sous la toile, le papier mâché, la fourrure et le caoutchouc de chacun des animaux préhistoriques se trouvent dix moteurs qui font vivre «Le Monde, il y a un million d'années".


Les expositions de la compagnie pétrolière Sinclair et "Le Monde, il y a un million d'années" sont du plus grand intérêt et contiennent des reproductions que le Musée de Chicago approuve comme conforme à la réalité.

Article rédigé à partir des livres Official Guide Book 1933-1934