Retour - Liste Pavillons

Lincoln group


Lincoln group à l'exposition de Chicago 1933

© Kaufmann & Fabry Co

Le plus grand bâtiment du groupe Lincoln est le «Wigwam», le bâtiment dans lequel Lincoln a été désigné pour la présidence des Etats-Unis en 1860.

Ce n'est pas une réplique exacte de l'original, il a été construit à l'échelle des 2/5 de l'immeuble original de Chicago où il a tenu la première

de nombreuses conventions politiques nationales.

Au nord du groupe se trouve la Taverne Rutledge, l'un des restaurants les plus populaires dans les environs, pittoresque et proposant de la nourriture excellente, et qui a attiré des milliers de connaisseurs avant même

l'ouverture de l'Exposition elle-même.

La structure qui retient le plus l'attention, est la reproduction de la cabane dans laquelle le grand président est né le 12 Février 1809, près de Hodgenville, Kentucky.

La cabane a été construite de bois ramené d'une maison trouvée debout à Jersey County, Illinois, qui datait de l'époque de l'enfance de Lincoln.

L'argile utilisée pour cimenter les rondins, du plâtrage jusqu'au foyer de la cheminée, et même pour le sol lui-même, a été amené du Kentucky.

Un autre bâtiment dans le groupe est une reproduction assez fidèle est la maison dans laquelle le Lincolns habita lorsqu'il alla à Gentryville, dans l'Indiana, quand le jeune Abraham Lincoln avait huit ans.

Bien que la cabane soit plus évoluée que celle de sa ville natale du Kentucky, elle était encore primitive à l'extrême.
Les murs, le plancher et le toit sont tous réalisés à la hache. Le lit gigogne pour les enfants, poussé sous le grand lit des adultes durant la journée, traduit les conditions primitives et la nécessité d'économiser de l'espace.

Puis il y a le magasin général de Berry & Lincoln à New Salem, Illinois. Le magasin, aménagé avec du matériel d'époque, est une reproduction de la petite boutique où le futur président était stagiaire et étudiait à Blackstone.

La prédisposition de Lincoln pour l'écriture est aussi bien connue, et les originaux de plusieurs de ses lettres montrent sa sagesse, son humour et son humanité, toutes ces archives sont présentées dans des cadres accrochés aux les murs.

Cette exposition a ouvert ses portes un an avant l'exposition "Un siècle de Progrès" et de nombreuses cérémonies s'y sont déroulées, présidées par le juge Henry Horner, en l'honneur de la population américaine.

Article rédigé à partir des livres Official Guide Book 1933-1934