Retour - Liste Pavillons

Oasis


Oasis à l'exposition de Chicago 1933

© Kaufmann & Fabry Co

Un village désertique sud-méditerranéen, peuplé d'une colonie nord-africaine de cheiks, de nomades et des artistes est reproduit.

A l'intérieur de cet oasis tous les spectacles et divertissements sont gratuits.

L’oasis reproduit une place de village.

Le visiteur peut prendre ses aises à l'abri des palmiers-dattiers ou des auvents pour regarder les spectacles.


Des danses de guerre syriennes font partie du spectacle.

Pour la musique, des musiciens originaires de ces pays jouent de la cornemuse et d'étranges instruments à cordes, et une danseuse orientale affiche son art habillée de costumes de pierreries.

Avaleurs d'épées errants, des fakirs qui marchent sur du verre brisé et se couchent sur des planches pleines de clous, les pointes vers le haut, des cracheurs de feu et jongleurs font leurs spectacle tout au long de la journée.

Autour de la place centrale, des boutiques présentent l'artisanat local, comme la fabrication de sacs et habits en cuir, laiton martelage, tapis tissage, fabrication de bijoux et le travail d'autres métiers.

Article rédigé à partir des livres Official Guide Book 1933-1934