Retour - Liste Pavillons

Planétarium Adler


Planétarium Adler à l'exposition de Chicago 1933

© Kaufmann & Fabry Co

L'univers, dans toute sa grandeur, est passé en revue sous le dôme du planétarium Adler et le Musée Astronomique. Situé dans l'enceinte de l'exposition "un siècle de progrès" sur la pointe septentrionale de l'île du nord, cette magnifique structure, construite en granit du Minnesota, est la seule de son genre au monde.

Donné à la ville de Chicago en mai 1930, par Max Adler, l'un des financiers d'un siècle de progrès, ce bâtiment en forme dodécagonale avec ses coins extérieurs en médaillon de bronze avec des plaques des douze signes du Zodiaque propose de «promouvoir le progrès de la science; pour guider à la compréhension de la majesté des cieux; et pour souligner que sous le firmament céleste il y a un ordre, l'indépendance et l'unité », conformément à sa déclaration d'intention énoncée sur une plaque à l'entrée de l'édifice.

Après être entré dans la salle principale, le visiteur voit au-dessus de lui une forme de dôme, plafond blanc de presque 30mètres de diamètre; le plafond, que seul un moment avant ressemblait à une voûte nue blanche, représente maintenant un ciel bleu profond, puis, le ciel bleu est parsemé d'étoiles scintillantes et une voix explique toutes les merveilles des cieux.

Capable des ajustements les plus délicats, le mécanisme permet de montrer aux spectateurs comment le ciel était quand le Christ a marché sur cette terre, ce que Galilée a vu quand il a étudié les cieux, ou comment l'étoile polaire sera dans un millier d'années. L'opérateur peut leur montrer comment les étoiles apparaissent dans les tropiques, montrent constellations qu'ils n'ont jamais vu avant, ou les situer les spectateurs aux deux pôles où les corps célestes simplement balancent dans les cercles.


Plus de 4500 planètes, planétoïdes et les étoiles sont vus dans le voyage sur leurs orbites. Le ciel faiblement éclairé ressemble au ciel d'une une nuit claire, et quelques instants plus tard, le spectateur perd ces repères, oublie l'enceinte et s'immerge complètement dans ce ciel clair.

Le bâtiment, coûta plus de $ 1,000,000, contient un musée astronomique et une bibliothèque. Dr Philip Fox, ancien professeur d'astronomie Université Northwestern, est le directeur technique.

Article rédigé à partir des livres Official Guide Book 1933-1934