Retour - Liste Pavillons

Palais des Télécommunications


Palais des Télécommunications à l'exposition de Chicago 1933

© Kaufmann & Fabry Co

Lorsque Raymond Hood a conçu ce bâtiment, il avait à l'esprit la relation étroite entre la communication et les industries destinées à la production, l'utilisation et la distribution d'énergie électrique. Il symbolisait leur union en joignant leurs bâtiments.

En quittant la salle du bâtiment de l'électricité, vous entrez dans le monde de la radio, où sont démontrés les mystères et la fascination de la réception radio à travers la monde.
Du petit garçon qui a juste commencé à bricoler avec des batteries et des récepteurs, ou de l'adulte aguerri qui a su évoluer avec le développement rapide de cette nouvelle science, chacun d'eux peut trouver les points qui les intéressent.

L'exposition se termine par une présentation des futures développements en matière de radio diffusion.

Sur le balcon vous verrez une reproduction d'un décor de cinéma hollywoodien, et et pourrez visionner quelques films intéressants de l'Exposition universelle elle-même.

En entrant dans l'espace de communication, votre attention est d'abord attirée par le "Bird Cage", où vous voyez démontré ce qu'on appelle les illusions acoustiques.

Vous parlez tout bas, mais vous entendez bien haut, et vice versa; vous entendez le discours inversé de sorte qu'il devient inintelligible lorsqu'ils sont reçus sur l'ensemble des radios ordinaires. Dans une autre pièce, vous apprendrez que la vie privée passe aussi par la conversation radio-téléphone. D'autres expositions vous montrent les mystères du téléphone à cadran, et comment les opérateurs manipulent vos appels téléphoniques. Vous voyez douze conversations à la fois sur une seule paire de fils, et un oscilloscope vous montre la forme d'onde de paroles, puis des notes de musique.

Il y a un tableau de réponse magique dans l'affichage de télégraphe. Vous appuyez sur un bouton et vous obtenez des réponses à vos questions sur le service télégraphique. Ici aussi, vous voyez une exposition historique sur le développement du télégraphe de la cloche électrique de Henry de 1829, au relais de Morse de 1844 et d'autres développements de son génie.

Le Jardin des communications

Une des caractéristiques les plus impressionnantes de ce bâtiment est le jardin des communications, donnant sur le côté de l'ile du lac Michigan, qui peut être atteint à partir de n'importe quel étage du pavillon des télécommunications. Ces jardins donnent une impression moderne des jardins immortels de la Villa d'Este à Tivoli, près de Rome.

Au centre, quatre pylônes gigantesques se dressent comme des cyprès massés, avec plus de 30 mètres de haut.
Dans la base de ces pylônes se trouvent des pavillons dans lesquels peuvent figurer des expositions illustrant l'histoire de la communication bancaire.

Des aménagements paysagers appropriés, arbres, arbustes, graminées, des fontaines et des morceaux de sculpture frappante font de ces jardins un endroit approprié pour les gens afin de se rencontrer et pour se donner rendez-vous.

Article rédigé à partir des livres Official Guide Book 1933-1934