Cette exposition avait pour but de commémorer le 400ème anniversaire de la découverte de l’Amérique.
La ville de Chicago choisit en 1890 comme lieu pour l’exposition, le parc Jackson qui s’étendait sur une surface totale de 290 hectares de terrain marécageux.

Ainsi l’architecte paysagiste Frederick Law Olmstedt fut en charge de l’assainissement du terrain et tira pleinement parti des caractéristiques initiales de ce terrain pour mettre l’eau au centre de l’exposition en créant des lacs, des canaux, des jeux d’eau….

Tous les halls et autres bâtiments de l’exposition étaient de couleur blanche et surchargés d’ornements, statues… pour suivre le style néoclassique dicté par la France lors de l’exposition de 1889. Ces halls abritaient 70000 exposants du monde entier.

Mais ce qui marqua le plus cette exposition est sans conteste « Midway Plaisance » qui fut le premier concept de parc d’attraction au monde et ouvrit la voie à d’autres parcs par la suite comme Disneyland.

Malgré le retard pris pour la construction de l’exposition dont l’inauguration fut reportée de 1 an, et malgré les catastrophes qui survinrent : l’assassinat du maire de Chicago causant l’ annulation de la cérémonie de clôture, un incendie où des pompiers laissèrent la vie, la mort d’ouvriers au cours de la construction…cette exposition fut un véritable succès.