En 1978, Sam Bawlf proposa une exposition pour célébrer le centenaire de Vancouver (1986) et par la même occasion célébrer l'arrivée sur la côte ouest du Canada du premier train de voyageurs. La proposition fut présentée en juin 1979 avec comme nom « Transpo 86 » et l’année suivante les instances dirigeantes de la Colombie Britanique mirent en place une société responsable de la promotion et de l’organisation de l’exposition.

Le thème des Transport n’a pas été choisi au hasard; Vancouver, de part son port et ses transports aussi bien ferroviaires, aériens que terrestres, se positionne comme une plaque tournante dans ces domaines.

En novembre 1980, Vancouver remporta l'attribution de l'organisation de l'exposition qui fut nommée officiellement "Expo 86" par l'Ambassadeur et Commissaire Général Patrick Reid en Octobre 1981.

Bien que la construction de l'exposition fut émaillée de grèves durant 5 mois, le Centre Expo ouvrit ses portes 1 an avant l'ouverture de l'Expo 86 (2 mai 1985) pour servir en tant que bâtiment d'accueil et de présentation de l'exposition.

Cette exposition, malgré son succès, avec plus de 22 millions de visiteurs, se clôtura avec un déficit de 311 000 000 $ canadien.