C'est au "Grand Liège", groupement de jeunes enthousiastes conduits par G. Truffaut, échevin de Liège, que revient l'idée, en 1936, d'une exposition à l'occasion de l'inauguration du Canal Albert, cette merveille de l'art et de la technique de l'ingénieur.

L'aménagement de l'entrée du nouveau canal et la rectification de la Meuse avait crée, à l'ile Monsin, une nappe d'eau magnifique de près de 200 mètres de largeur, traversant des terrains disponibles d'environ 80 hectares de superficie. Il fut décidé d'y établir la nouvelle exposition.

Cette exposition fut inaugurée par le roi Léopold III le 20 mai 1939.

Voyant l'arrivée imminente d'un conflit, l'armée belge fit poser des explosifs "préventivement" sous les ponts du Val de Benoit et d'Ougrée, dans le but de ralentir l'invasion si la guerre était déclarée.

Théoriquement prévue pour se terminer en Novembre, un orage aidé par les explosifs détruisit les 2 ponts et causa la mort de 20 personnes et fit plus de 80 blessés, cette tragédie précipita la fermeture de l'exposition le 2 novembre 1939.

Malgré cette fin prématurée, l'exposition fut une réussite de par le nombre de visiteurs et les bénéfices engendrés.