Suite à l’attribution de plusieurs récompenses à l’expositionde 1862 à Londres, Napoleon III et le parlement déclarèrent , en janvier 1863, leur intention d’accueillir la prochaine exposition universelle à Paris.

Le nouveau visage de Paris complètement redéssiné par le Baron Haussmann symbolisait indiscutablement la splendeur du Second Empire, et pour le souligner cette exposition se devait d’être la plus grande et la plus visitée, et les progrès techniques et économiques de la France devaient y être mis en avant.

Cette exposition s’étalait sur les deux tiers du champ de Mars et cette surface était principalement occupée par le Palais des expositions.

De par un nouveau système de classification, des biens culturels et industriels sont regroupés maintenant par nations ou par genre et doivent être visibles en un seul passage.

De ce fait l’architecte Le Play réalisa un Palais ovale en forme de colisée romain pour répondre à la nouvelle contrainte de présentation des objets.

Pour ce qui est du parc, étaient proposés sur celui-ci des jeux d’eau, des restaurants et autres divertissements pour détendre et distraire les visiteurs.

Cette exposition a accueilli presque toutes les têtes couronnées du monde entier et fut donc un succès diplomatique en plus d’être un succès culturel.