A l'ombre des succès de ses prédécesseurs

London 1862 - Discussions, informations, questions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 5667
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

A l'ombre des succès de ses prédécesseurs

Message par worldfairs » 04 déc. 2016 06:08 pm

Au début de 1858, la Royal Society of Arts, Manufactures and Trade décida de réitérer le succès de l'exposition de 1851. Il était très facile de trouver des raisons pour justifier une nouvelle exposition. La « revanche de 1851 » organisée à Paris en 1855 avait prouvé avec succès qu'il était possible de répéter une exposition ouverte au monde entier. De nombreuses expositions industrielles plus restreintes, comme à Dublin, Manchester et Florence, avaient montré des nouveautés technologiques dans des domaines précis. Depuis 1851, l'industrie lourde et plus particulièrement la production d'acier s'était énormément développée. L'utilisation plus économique et plus efficace de machines à vapeur dans les chemins de fer et les bateaux avait conduit à de substantielles économies. En chimie, la découverte de l'aniline avait révolutionné l'industrie pharmaceutique et l'industrie de la coloration. La télégraphie avait fait une entrée triomphante dans le domaine des communications, et la photographie, encore balbutiante en 1851, était entre-temps devenue un support d'images digne d'égards. L'heure était à nouveau venue de montrer à un large public les progrès de la technique dans tous les domaines.

L'Exposition universelle devait à l'origine avoir lieu en 1861, et depuis 1858 les planifications allaient dans ce sens. Le projet fit vite le tour des cercles économiques décisifs et rencontra également un grand intérêt chez les commissaires de 1851. A la fin de la même année, la Royal Society of Arts leur demanda leur concours. La guerre d'indépendance italienne, qui éclata au printemps 1859, faillit amener les préparatifs à un point mort. A Londres, personne ne pouvait imaginer qu'en ces temps de crise on pourrait rassembler suffisamment d'exposants étrangers. Pourtant une nouvelle campagne publicitaire, commencée vers la fin de l'année s'occupa de redonner de l'élan au projet. Les commissaires de l'Exposition de 1851 qui administraient la Société Royale d'Horticulture installée à South Kensington furent priés de mettre une partie du site à disposition. Après que les souscriptions eurent rapporté jusqu'en mars 1860 une sécurité de 250 000 livres sterling, on pu solliciter auprès de la reine un décret déléguant aux commissaires les pouvoirs nécessaires. Puis la banque d'Angleterre mit à disposition un crédit d'un montant de 250 000 livres sterling pour l'édification du palais de l'industrie.

Le 14 février 1861, la reine Victoria nomma par un acte d'incorporation la commission pour la seconde compétition des industries du monde devant se dérouler à Londres. Son époux, le Prince Albert, dont la participation en 1851 avait été déterminante pour la réalisation de l'exposition, ne pouvait pas, pour raisons de santé, s'investir autant dans la nouvelle édition. Earl Granville, qui avait déjà participé à l'organisation de l'Exposition de 1851 fut nommé président de la commission; les autres membres en étaient Sir Wentworth Dilke, ayant également participé en 1851, Thomas Baring, membre du parlement, William Fairbairn, créateur de la Société Britannique pour la Promulgation des Sciences, ainsi que le Duc de Buckingham et Chandos, président de la compagnie des chemins de fer londoniens.

En mars 1861, les préparatifs au sens propre débutèrent enfin. Le projet de l'Exposition universelle fut officiellement rendu public et les invitations envoyées aux différents pays. Le 9 mars 1861, on commença le relevé typographique du site où serait posée la première pierre du palais un mois plus tard. Bien que la commission royale n'aie eu que très peu de temps pour la coordination et la planification, la seconde exposition industrielle de Londres ouvrit ses portes comme prévu le 1er mai 1862.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info


Retourner vers « Londres 1862 - Informations, renseignements, questions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité