Choix du site de l'exposition et agencement

Barcelona 1929 - Architecture, Pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 5948
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Choix du site de l'exposition et agencement

Message par worldfairs » 24 avr. 2017 01:16 pm

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

Lors de la recherche d'un lieu adapté à cette entreprise, on s'était décidé très tôt pour la colline de Montjuich, dont le versant regardant la ville pouvait être organisé comme une scène. Ce grand parc de 200 hectares - couronné par une forteresse devenue plus tard une prison et un lieu d'exécution fut transformé par le travail des architectes, des ingénieurs et des jardiniers sous la direction de Pedro Domenech, en un magnifique décor qui, grâce à sa situation en pente, semblait s'offrir au regard des visiteurs dès l'entrée principale. Tout en bas du site a été édifiée cette entrée principale accessible depuis un parvis circulaire, la « Plaza d'España » - vers lequel convergeaient en étoile les rues de la ville, et d'où partaient les principales avenues desservant l'exposition. Les jeux d'eau monumentaux installés ici, avec d'énormes fontaines et ses bassins circulaires furent ainsi le point de jonction entre la ville et l'enceinte de l'exposition.

Tenant compte des données topographiques, le site de l'exposition a été divisé en trois zones. Dans la zone basse furent édifiés le palais de la circulation et des transports, les bâtiments des industries textile et électrique, le pavillon espagnol d'assistance au public et la caserne des pompiers. Dans la zone intermédiaire, située un peu plus haut, étaient situés entre autres les pavillons nationaux, le Palais de l'art moderne, le Pavillon Royal et le Palais National qui, avec son exposition « L'art en Espagne » et sa salle des fêtes d'une superficie de plus de 5 000 mètres carrés, devait être le joyau de l'exposition. Enfin, dans la zone la plus haute, se trouvait le grand stade qui ne devait être à nouveau utilisé que lors des Jeux Olympiques de 1992.
Les constructions étaient toutes intégrées dans le parc somptueusement tracé, qui comportait des sentiers idylliques et des escaliers monumentaux, des terrasses superbement dessinées, des cascades et des jardins.

Un funiculaire, qui reliait la « calle Marquès del Douro » au sommet du parc de Montjuich, le « Paseo Central », devait faciliter aux visiteurs l'accès à ce site pentu. De la gare principale, on pouvait emprunter tramways et bus pour rejoindre la station basse du chemin de fer, où un escalier roulant de conception inédite facilitait l'accès aux voitures. La station supérieure de « Paseo Central » était dotée d'une terrasse d'observation à partir de laquelle on pouvait embrasser, en un superbe panorama, l'ensemble de l'exposition, la ville ainsi que la mer et les collines environnantes. De là, un second funiculaire, mis en service seulement vers la fin de l'exposition, conduisait à la forteresse coiffant Montjuich.

La ville elle-même fut soumise à une modernisation radicale des différents moyens de transport. Un nouvel aéroport et une nouvelle gare devaient faciliter la venue du public international. Pour résoudre les problèmes de transport intra muros, quelques sections de ligne de tramway furent enterrées. Avec une remarquable faculté d'anticipation, on réserva de vastes surfaces autour du stade, pour tenir compte du trafic automobile croissant.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Barcelone 1929 - Architecture, Pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité