La halle des Sciences

Architecture, Pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 5627
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

La halle des Sciences

Message par worldfairs » 19 avr. 2017 01:31 pm

La halle des sciences avait pour objet de montrer et démontrer la signification de la recherche fondamentale ainsi que son influence majeure sur l'économie et la vie quotidienne. En amont et en guise de préparatifs, on avait cherché à sensibiliser largement l'opinion publique. On créa ainsi une revue spécialement conçue pour l'exposition universelle, des émissions de radio traitèrent de thèmes concernant les sciences et du matériel fut mis à disposition pour la presse internationale à l'attention d'un public réceptif.

Le Science Advisory Committee (SAC) souhaitait atteindre cinq objectifs : présenter les sciences les plus importantes avec leurs méthodes et dresser le tableau des phénomènes et des découvertes majeurs. Souligner les liens entre la vie moderne et l'évolution industrielle en montrant que certains nouveaux objets, comme les réfrigérateurs, ne devaient pas être perçus en tant que simples pièces d'exposition, mais s'inscrivaient dans une conception d'ensemble de la maison idéale. Et finalement, amener les visiteurs à modifier leurs points de vue sur les sciences souvent marqués par le sceau de "l'ignorance et de la présomption" et à reconnaître les bienfaits de la science.

Sur les conseils du SAC, les organisateurs de l'exposition firent réaliser des films didactiques, des dioramas et des diaporamas présentant les sciences fondamentales. De son côté, l'industrie se chargea de montrer les conséquences des sciences appliquées dans la vie économique. Un comité eut pour mission de contrôler que chaque objet exposé n'était présenté qu'une seule fois.

Cette conception permit de réaliser des présentations tout à fait spectaculaires. Les visiteurs pouvaient, en se déplaçant dans l'espace spécialement aménagé, traverser par exemple la section chimie et parcourir un immense système périodique des éléments conçu en trois dimensions. Au-dessus, un globe suspendu affichait les manifestations principales des éléments. Dans la section médecine, un être humain en verre, provenant du musée de l'hygiène de Dresde, permettait de découvrir les fonctions des organes. Les sciences de l'esprit purent également montrer leur contribution à l'évolution de l'humanité. Ainsi, la halle des religions présenta comment les religions, de part leurs activités et fonctions socio-pédagogiques, avaient réagi ou s'étaient adaptées aux changements toujours plus rapides du monde.

L'industrie automobile américaine déploya des moyens considérables pour marquer de façon spectaculaire l'ampleur de sa contribution au progrès. General Motors construisit le plus grand pavillon des entreprises. Une chaîne de montage montrait l'assemblage complet des véhicules Chevrolet. De son côté, son concurrent, Chrysler, avait installé une piste d'essai de 500 mètres de long et les visiteurs pouvaient monter avec les pilotes de course ou les cascadeurs les plus célèbres et faire un tour en voiture avec eux. Face à de telles attractions, le gouvernement fédéral ne pouvait rivaliser qu'avec un terrain militaire présentant la cavalerie et l'artillerie avec ses soldats en cours d'entraînement et de formation. Dans le pavillon de l'état de New York, la vieille rivale de Chicago affichait son immense potentiel d'évolution à travers des photographies murales d'Edward Steichen.

L'Art Institute de Chicago, situé sur la Michigan Avenue, organisa en même temps une grande exposition d'art, qui participa au succès de l'exposition universelle. Une navette gratuite desservait le musée. Les organisateurs de l'exposition s'étaient ainsi épargné la construction d'un palais des arts ignifuge, sans laquelle il n'aurait pas été possible d'obtenir certaines oeuvres d'art importantes. L'exposition, intitulée "A Century of Progress in American Collecting", présentait surtout des oeuvres maîtresses provenant de collections américaines privées. Pour la deuxième saison de 1934, une autre exposition proposa de comparer l'art américain et européen et notamment les impressionnistes.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Expo Chicago 1933 - Architecture, Pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité