Le Musée d'Art Moderne

Paris 1937 - Architecture, Pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 5918
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Le Musée d'Art Moderne

Message par worldfairs » 14 mars 2017 08:31 am

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

La collection nationale d'art moderne étant beaucoup trop à l'étroit dans l'Orangerie du Palais du Luxembourg et la collection municipale manquant de place dans le Petit Palais, la ville de Paris et l'Etat français profitèrent des préparatifs de l'Exposition internationale pour construire un nouveau musée, depuis longtemps prévu. En 1934, un concours fut ouvert pour réaliser ces musées d'art moderne. On cherchait une solution pour établir, sur un terrain de forme trapézoïdale le long de la Seine, deux bâtiments séparés. L'un devait héberger la collection nationale, l'autre la collection municipale. Tandis que de nombreuses esquisses d'architectes internationalement reconnus, parmi lesquels Le Corbusier, Garnier, Mallet-Stevens, étaient rejetées, la commission décida d'accepter un projet de groupe, proposé par J.-C. Dondel, A. Aubert, P. Viard et M. Dastugue. Leur croquis prévoyait une construction néoclassique divisée en deux édifices disposés symétriquement et dont les frontispices étaient reliés par une colonnade surélevée. L'autre extrémité ce chacun des bâtiments s'ouvrait sur le fleuve en décrivant un quart de cercle. Au centre se trouvait un grand bassin bordé de sculptures; les grands murs latéraux aveugles du péristyle devaient être ornés de grands bas-reliefs par Alfred Janniot, lesquels célébraient les forces marines et terrestres.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 5918
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Le Musée d'Art Moderne

Message par worldfairs » 01 févr. 2018 06:49 pm

Article de la revue "La construction moderne" du 3 janvier 1937


Le Musée d'Art Moderne
Par MM. J. C. DONDEL, A. AUBERT, P. VIARD, M. DASTUGUE, Architectes S.C.-S.A.D.G.

Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Musée d'art moderne - Maquette - maquettemuseeartmoderne.jpg
Musée d'art moderne - Maquette

Nous avons déjà eu l’occasion d’entretenir nos lecteurs des importants travaux entrepris à titre définitif pour l’Exposition de 1937.

L’état d’avancement du chantier des Deux Musées d’Art Moderne, nous est aujourd’hui une occasion de revenir sur cette belle réalisation, œuvre de MM. Dondel, Aubert, Viard et Dastugue, architectes S.C.-S.A.D.G.

Edifiés sur l’emplacement de la manutention militaire et sur l’ancienne Ambassade de Pologne, ces constructions occupent un vaste quadrilatère limité par le quai de Tokio, la rue de la Manutention, l’avenue du Président-Wilson et la rue Gas-ton-de-Saint-Paul. La superficie couverte est d’environ 11.500 mq.

La comparaison du projet primé et des plans d’exécution que nous sommes heureux de présenter aujourd’hui, montre que le projet primé a été soigneusement conservé à quelques points d’étude près. Nos Confrères ayant, en effet, tiré un bénéfice certain de l’accroissement du terrain par l’adjonction de l’Ambassade de Pologne.

Ce chantier fut mené à une vitesse record, surtout si l’on se souvient des incidents variés qu'à un certain moment, ralentirent l’avance des travaux : grèves, difficultés d’approvisionnement, etc.

Le concours fut jugé en décembre 1934, et le projet définitif immédiatement mis au point. Un an après, fin 1935, les plans définitifs étaient achevés et les travaux de fondation commencés.

Les démolitions et déblaiements des anciennes constructions étaient poursuivis durant l’étude des plans.

Une série de 10 à 12 sonnettes entreprit immédiatement le battage des pieux. Ce battage, particulièrement difficile et délicat, fut exécuté dans l’eau, cette phase des travaux étant conduite à l’époque d’une crue de la Seine. Il fut battu environ 25 kilomètres de pieux.

L’ossature des bâtiments, entièrement en béton armé, fut montée sur ces fondations, composées de pieux groupés par l’intermédiaire de semelles et reliés par des longrines.

L’ossature spécialement étudiée, en raison de l’importance des bâtiments, et compartimentée par de nombreux joints de dilatation intéressant non seulement les planchers mais encore les façades.

Les hauteurs d’étage sont de l’ordre de 4 m. 50 à 8 mètres, les portées de plancher variant de 8 à 12 mètres, pour atteindre parfois 16 mètres.
A titre indicatif, nous ajouterons que les planchers sont calculés pour une surcharge de 600 à 1.000 kilogs au mètre carré.

Le remplissage de cette ossature a été réalisé au moyen de briques creuses, les Architectes ayant eu le souci de ne pas surcharger inutilement les fondations. C’est ainsi que les planchers sont allégés, insonores, et qu’aucune poutre n’est apparente en sous face. Des remplissages en briquettes creuses de terre cuite portent les plafonds.

Les façades, en cours d’achèvement, sont réalisées en pierres par dalles de 8, 10, 12 et 20 cm. d’épaisseur, les assises inférieures supportant la charge des assises supérieures.

Les plus grandes précautions ont été prises pour la pose de ces dalles, aussi bien pour éviter le déscellement que pour prévenir toutes poussées d’humidité. C’est ainsi que les dos et les tranches de chaque pierre sont soigneusement enduites d’un laquage spécial. L’agrafage est réalisé au moyen de crampons en fer galvanisé, spécialement étudiés et scellés au ciment.

Les pierres utilisées sont : le Comblanchien pour les façades principales et les façades latérales, le Massangis pour la façade sur le quai de Tokio, le Travertin français pour les socles et les colonnes. Signalons que des crédits viennent de permettre le revêtement en marbres des vestibules.

Nous avons indiqué combien ce chantier fut rapidement mené, qu’il nous soit permis d’ajouter que les fouilles commencèrent au début de juillet 1935, que les chantiers en sont aujourd’hui aux aménagements intérieurs. Déjà les travaux de sculpture sont largement entamés à l’extérieur.
La démolition de l’Ambassade de Pologne date d’avril 1936, et pourtant cet emplacement est déjà entièrement construit et couvert !...

Parmi les Artistes qui apportent aux Architectes le concours de leur talent pour la décoration des façades, il convient de nommer M. Janniot, qui décore les soubassements de la terrasse, M. Baudry qui exécute les métopes de l’un des musées, tandis que M. Gaumont exécute ceux de l’autre.

Deux portes monumentales en fer forgé et bronze, placées sur l’avenue du Président-Wilson, ont été confiées à MM. Bizette, Lindet et Forestier, sculpteurs.

La Porte de l’Alma est confiée à M. Dideron, la Fontaine à M. Sivola et une statue à M. Maillol.

Enfin, le motif sculptural central sera l’œuvre de M. Despiau.

La surface des planchers des Musées d’Art Moderne dépasse 5 hectares, et les façades mises bout à bout iraient du Rond-Point des Champs-Elysées à la Place de l’Etoile.

Ces deux chiffres sont démonstratifs du tour de force remarquable réalisé en 15 mois par les Architectes.

Nous n’entrerons pas aujourd’hui dans le détail des aménagements intérieurs, nous réservant de revenir sur ce sujet dès que les chantiers seront suffisamment dégagés pour qu’il nous soit permis d’illustrer abondamment les heureuses dispositions adoptées.

Les plans que nous présentons aujourd’hui montrent avec quel soin chaque partie du programme a été étudiée et combien la recherche du pratique a été observée.

Le sous-sol, largement disposé, est desservi par un large passage à sens unique, permettant d’opérer les déchargements d’œuvres, ou de matériel, ainsi que le ravitaillement des soutes à l’abri du public. De plus cette large galerie permet une centralisation des services et des canalisations facilitant grandement les surveillances.

Au Rez-de-Chaussée bas sont disposées une suite de salles d’exposition admirablement réparties pour assurer une présentation variée des œuvres. La salle des conférences, largement desservie par des escaliers monumentaux, est située sous le péristyle, indépendante, et mixte. Sur le quai de Tokio, on accède à ce niveau dans la partie réservée aux Expositions temporaires, section édifiée à l’emplacement de l’ancienne Ambassade de Pologne.

Au Rez-de-Chaussée haut, se trouvent les accès principaux aux deux Musées, à droite et à gauche du péristyle. Le patio, largement ouvert et entouré de colonnades sur trois faces, aura grande allure, et permettra des vues très heureuses sur les entrées monumentales aux Musées.

A l’étage, des salles plus petites, aménagées entre les courettes assurant l’éclairage des salles inférieures, et le vide de la grande salle du Musée de l’Etat.

Nous sommes heureux d’applaudir au succès d’une entreprise qui, pour certains, se révélait hasardeuse, les délais paraissant trop courts pour mener à bien une œuvre aussi importante. Puissent les événements permettre à nos Confrères de regagner un peu du temps qu’involontairement ils leur ont fait perdre, afin que les exposants trouvent, en temps utile, des locaux disponibles et habitables.

La réalisation des deux Musées, suivant les plans primés, nous est un témoignage qu’un concours peut être étudié avec suffisamment de précision,
pour pouvoir être transposé sans modifications notables sur le plan des réalisations.

Sur ce point également, nous tenons à féliciter les brillants architectes des Deux Musées d’Art Moderne.

Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Musée d'art moderne - Construction - museeartmoderneconstruction1.jpg
Musée d'art moderne - Construction

Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Musée d'art moderne - Construction - museeartmoderneconstruction2.jpg
Musée d'art moderne - Construction
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 5918
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Musée d'Art Moderne

Message par worldfairs » 01 févr. 2018 07:07 pm

Plans du Musée d'Art Moderne

Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Musée d'art moderne - Plan sous-sol - planmuseeartmodernesoussol.jpg
Musée d'art moderne - Plan sous-sol

Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Musée d'art moderne - Plan rez-de-chaussée bas - planmuseeartmodernerezdechausseebas.jpg
Musée d'art moderne - Plan rez-de-chaussée bas

Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Musée d'art moderne - Plan rez-de-chaussée haut - planmuseeartmodernerezdechausseehaut.jpg
Musée d'art moderne - Plan rez-de-chaussée haut

Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Musée d'art moderne - Plan étage - planmuseeartmoderneetage.jpg
Musée d'art moderne - Plan étage

Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Musée d'art moderne - Plan toitures - planmuseeartmodernetoitures.jpg
Musée d'art moderne - Plan toitures
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 5918
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Musée d'Art Moderne

Message par worldfairs » 10 mars 2018 04:31 pm

Article de la revue "La construction moderne" du 22 aout 1937

Les deux musées d'art du quai de Tokio
par MM. DONDEI, AUBERT, VIARD et DASTUGUE, Architectes S.A.D.G.

« La Construction Moderne » a déjà eu le plaisir de présenter à ses lecteurs les très importants travaux menés à bien par MM. Dondel, Aubert, Viard et Dastugue, sur l’emplacement de l’ancienne Manutention.

Nous avons aujourd’hui le grand bonheur de pouvoir compléter notre précédente documentation par des vues d’extérieurs de ces bâtiments, qui accusent parfaitement le caractère monumental que nous indiquions.

Nous aurons l’occasion de revenir d’une manière plus détaillée sur ces travaux et les aménagements intérieurs qui constituent la plus belle réussite de la France à l’Exposition de 1937.

Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Le Musée d'Art Moderne - museedartmoderne1.jpg
Le Musée d'Art Moderne
Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Le Musée d'Art Moderne - museedartmoderne2.jpg
Le Musée d'Art Moderne
Paris 1937 - Architecture, Pavillons - Le Musée d'Art Moderne - Le Musée d'Art Moderne - museedartmoderne3.jpg
Le Musée d'Art Moderne
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Répondre

Retourner vers « Paris 1937 - Architecture, Pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité