Le pavillon de l'Avenir

Lisbon 1998 - Architecture, Pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 5764
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Le pavillon de l'Avenir

Message par worldfairs » 12 janv. 2017 09:01 am

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

Des 5 grands pavillons de l´Expo '98, seul le pavillon de l´avenir était un bâtiment temporaire qui devait être démoli après l´exposition. Les architectes Paula Santos, Rui Ramos et Miguel Guedes ont essayé d´intégrer les trois salles fonctionnelles de leur bâtiment à façades vitreuses en polycarbonate ondulé dans la construction de bâtiments en bloc qui entourent le site.

L´entrée en forme de cylindre a été entièrement recouverte de bois. Des rampes larges menaient à la salle de conférence trapézoïdale où les visiteurs étaient informés sur l´exposition. À partir de là, en passant par des galeries, il était possible de se rendre dans le véritable hall de l´exposition qui traduisait une architecture cubique simple. Les architectes travaillaient avec des contrastes de lumière très prononcés. Le chemin partait de la salle de conférence sombre pour passer par les galeries très naturellement éclairées et finissait dans une volute de l´exposition bleue foncée qui donnait sur des balcons, des rampes et des galeries voûtées. Le thème du pavillon était un voyage dans le temps qui commençait par la naissance de la terre et des océans et se terminait par un regard optimiste sur l´avenir.
En particulier, la contribution des hommes et des autres êtres vivants sur la planète au développement continu des mers était mis en valeur. Comme dans les autres pavillons thématiques, les jeux de son, de lumière et d´images occupaient une place importante. Le message transmis par les designers de l´exposition ne se différenciait guère de celui que l´Expo '98 voulait faire passer : "Nous voulons changer la perception et le comportement du visiteur moyen en ce qui concerne les océans en lui démontrant que la protection des océans est un devoir collectif." Comme dans toutes les autres expositions thématiques, les visiteurs pouvaient faire "un voyage". Transposés dans le rôle de "chercheurs et explorateurs", ils pouvaient découvrir la richesse de la mer et étaient préparés à leurs devoirs futurs dans le domaine de la protection des océans. C´est seulement par le design et par les architectures différentes que le "visiteur moyen" pouvait deviner s´il se trouvait dans le pavillon des utopies ou le pavillon de l´avenir.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info


Retourner vers « Lisbonne 1998 - Architecture, Pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité