Retour - Liste Pavillons

Grande Bretagne


Grande Bretagne à l'exposition de Paris 1937

© H. Chipault
Architecte(s) : Oliver Hill

L'entrée du pavillon de Grande-Bretagne qui avait, sur la Seine, sa façade revêtue de décorations peintes, s'ouvrait sur l'allée du Quai d'Orsay.

Vous pénétriez d'abord dans un grand hall où étaient exposés que les produits spécifiques des principales industries anglaises; ce hall conduisait à des jardins aménagés pour le repos, descendant jusqu'à la berge.

Une rampe elliptique réunissait l'étage principal à l'étage inférieur.

Tout autour, vous pouviez voir les pièces-types d'une maison de week-end.

La salle au niveau de la Seine abritait les exposants écossais, les tisseurs du Pays de Galles, tandis que celles de l'étage, au niveau du Quai d'Orsay, étaient consacrées à la chasse à tir et à courre, aux sports et jeux, à la maroquinerie, à la verrerie, à l'orfèvrerie.

Le tourisme y avait également sa place.

Une carte des Iles Britanniques sur laquelle les principales lignes de chemin de fer se dessinaient par un procédé d'éclairage néon, était peinte sur la façade.

Dans la section du mobilier, l'idée de progrès se manifestait par le souci de supprimer tout travail inutile; la cuisine était la meilleure illustration de ce principe.

Dans la décoration, l'usage des couleurs du bois était particulièrement remarquable.

Dans dix bibliothèques qui représentaient chacune un livre ouvert, étaient rangés toute une variété de livres.

Une section était consacrée aux reliures d'art.

A l'orfèvrerie, la différence entre le travail en série et le travail à la main était concrétisée en deux tableaux symboliques.

Dans la céramique, dans la verrerie, des pots de grès et de faïence et cette "bone-china" qui alliait goût et fantaisie la plus moderne au sens pratique anglais.

Le clou de la Section était le verre de laboratoire résistant à la chaleur et plein de grâce par ses proportions.

Copyright By Société pour le Développement du Tourisme